//taboola

F1: Toto Wolff cumule 125 M€ de contrats chez Mercedes depuis 2013

13 avril 2023 à 17:40 par Marc Limacher

0
Toto Wolff, inamovible patron de l’écurie Mercedes AMG F1.

Annoncé milliardaire en dollars par Forbes, Toto Wolff est également le Team Principal disposant du salaire le plus important du paddock. En fin de contrat fin 2023, l’autrichien est actuellement en négociation avec ses partenaires pour prolonger l’aventure jusqu’en 2026. Depuis son arrivée en 2013, Toto Wolff a cumulé un total de près de 125 millions d’euros. Son contrat actuel lui permet de toucher 16 millions d’euros et jusqu’à 40 millions par saison, au jeu des bonus, selon notre partenaire du Business Book GP.

Un premier contrat avec des promesses pour Toto Wolff

Lorsqu’il arrive chez Mercedes AMG F1, durant l’hiver 2012/2013. Toto Wolff signe deux accords avec le constructeur allemand.

  • Toto Wolff, via sa société Motorsport Invest Limited, disposera de 30% du capital de la société Mercedes Grand Prix Ltd
  • Toto Wolff touchera un salaire pour le management de l’équipe Mercedes AMG F1 Team estimé à 1,5 millions d’euros à l’époque (avec une prime de 2 millions, en cas de titre de champion du monde)

Au total, ses salaires et primes 2013 à 2017, cumulent 19,5 millions d’euros.

Un deuxième contrat juteux avec Mercedes AMG F1

En 2017, l’autrichien prolonge l’aventure jusqu’en 2020, moyennant une hausse substantielle de son salaire, à 8 millions d’euros par saison, sans prime. Le capital de l’équipe Mercedes Grand Prix Ltd depuis 2014 était alors de seulement 200 £ ! En réalité, l’actionnaire principal, Daimler, s’engageait en 2017 à injecter une somme d’argent importante dans le capital, en cas de succès de l’équipe. Le 21 avril 2017, 130 millions de livres seront transféré (soit 145 M€), dans le capital de l’entreprise par son principal actionnaire. Valorisant ainsi la part de Toto Wolff à 43,5 millions d’euros.

Vous aimerez aussi:  PSG - Barça: Chiffres d'affaires, bilans, salaires, transferts... Comparatif business

Au total, ses salaires entre 2018 et 2020 ont cumulé 24 millions d’euros.

Un troisième contrat jackpot

La disparition de Niki Lauda a provoqué un bouleversement dans le management de Mercedes AMG F1. Toto Wolff a décidé de prendre toutes les responsabilités en main, et de trouver un partenaire économique dans le capital de l’équipe allemande. Ce nouvel accord se décompose en trois parties : un salaire de 16 millions d’euros par saison, 15 millions d’euros de prime de titre de champion du monde (pilote ou constructeur) et 9 millions d’euros, si l’équipe termine sur le podium du championnat du monde (pilote ou constructeur).

Février 2020, le partenariat avec Ineos est annoncé lors de la présentation de la W11. Il est hautement stratégique pour Wolff. La société du milliardaire Jim Ratcliffe va investir la saison suivante, à hauteur de 33% de l’équipe, pour 250 millions d’euros. Valorisant ainsi les 33% des partes de Wolff dans le projet Mercedes AMG F1. Au total, ses salaires sur la période 2021 et 2023 ont cumulé 81 millions d’euros (à ce jour car la saison 2023 ne fait que débuter, mais estimons que Mercedes terminera sur le podium du championnat du monde des constructeurs). Ainsi au total, depuis 2013, Toto Wolff a gagné 124,5 millions d’euros de salaires.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑