F1: On a évalué les écuries pour la saison 2012…

29 février 2012 à 12:01 par Marc Limacher

0
Le pilote de F1, Sébastien Vettel @Icon Sport

Sébastien Vettel, Red Bull Racing @Icon Sport

Depuis 2010, 12 équipes se disputent le championnat du monde de F1. Red Bull Racing domine depuis deux saisons avec l’allemand Sébastian Vettel, mais la concurrence s’organise. En 2012, plus que jamais, bien malin celui qui peut avancer le nom du favori pour la course au titre. Par rapport à l’an dernier, l’ensemble du plateau se stabilise et seul McLaren, Caterham et Marussia progressent de manière significative par rapport à l’an dernier. Notez que pour Sportune.fr, c’est l’équipe McLaren Mercedes qui sera la favorite pour la saison 2012. Sportune, en collaboration avec TomorrownewsF1.com a évalué l’ensemble du plateau présent  pour savoir qui aura le plus de chances de soulever le trophée de champion du monde en fin de saison. Pour donner notre note (sur 10) à chaque écurie, nous avons pris en compte 9 critères: la performance du moteur, la performance du châssis, la stratégie de l’équipe, le budget, la capacité recherche et développement, la capacité technique de chacun des deux pilotes et leur rapidité. Voici notre bilan. Rendez vous en fin de saison pour savoir si la prédiction est la bonne.

Les notes Sportune des écuries pour la saison 2012

1. McLaren – Mercedes : 9.5/10

La voiture la plus belle visuellement, mais encore quelques déceptions, qui cache surtout un leurre. La dernière née de l’usine de Woking fait beaucoup parler. Plusieurs nouveautés techniques seront à signaler et l’équipe a démontré l’an dernier sa rapidité en Recherche et Développement pour évoluer en cours de saison. McLaren dispose d’un moteur Mercedes fiable et puissant,  ainsi qu’un budget assez important, quoiqu’en baisse. Côté pilote, Lewis Hamilton et Jenson Button forment toujours la paire la plus forte et la plus homogène. Reste à savoir si la MP4-27 est l’arme absolue de l’année 2012.

2. Red Bull – Renault : 9/10

L’équipe double championne du monde en titre reste le team à battre cette année encore. Adrian Newey a présenté une évolution logique de sa machine championne du monde. La RB8 est toujours dotée du moteur Renault Sport, qui progresse en termes de puissance et se rapproche du Mercedes. Red Bull Racing ne dispose pas du plus gros budget de la Formule 1. Côté pilote, Sébastian Vettel, complet l’an dernier, reste le pilote à battre cette année. Tandis que son équipier Mark Webber, décevant en 2011, doit progresser pour revenir à son niveau de 2010.

3. Ferrari : 8.7/10

Une monoplace assez laide, provoquant un casse-tête pour les ingénieurs de Maranello. Plusieurs innovations encore à maitriser et une capacité d’évolution mise à mal l’an dernier. Ferrari doit réagir vite. Le moteur est fiable, mais manque de puissance. Côté pilote, Fernando Alonso sera le leader de l’équipe, tandis que Felipe Massa sera son second pour le titre mondial.

4. Mercedes : 8.1/10

Trop novatrice, la W02 de l’an dernier n’a pas été bien comprise par les ingénieurs de l’équipe. La W03 est encore une fois novatrice dans bien des aspects, mais le team a des soucis structurels qui empêchent de voir un avenir serein. Pourtant, le moteur est une base puissante et fiable et le budget est relativement important. Côté pilote, Nico Rosberg est désormais le pilote numéro 1 de l’équipe, tandis que son illustre équipier, Michael Schumacher, a démontré un léger mieux en fin de saison dernière.

5. Lotus : 7.9/10

Contrainte de comprendre son système d’échappement révolutionnaire, mais trop complexe, l’équipe d’Enstone a perdu du temps sur la piste en cours de saison. La nouvelle machine est plus simple et se présente comme une nouvelle base future. Adieu Renault dans le nom des monoplaces et place à E pour Enstone. Le moteur Renault a démontré de belle disposition et le budget est en hausse, ainsi que la capacité de développement de l’équipe. Côté pilote, Kimi Raikkonen s’impose comme le nouveau leader attendu et sera seconder par le français Romain Grosjean, qui obtient une seconde chance après son court passage en 2009.

Vous aimerez aussi:  OM, PSG, Real: Quel sera le prochain club de Zidane selon les bookmakers ?

6. Force India – Mercedes : 7.7/10

Ayant gommée ses erreurs de 2010 en 2011, l’équipe indienne a fortement progresser, ou plus rester constante face à ses rivales sur la piste. Après plusieurs hésitations, la stabilité semble de mise. Adrian Sutil quitte l’usine de Silverstone et remplacé par Nico Hulkenberg. Paul di Resta reste en poste. Un bémol toutefois : l’équipe est en proie au problème financier de son propriétaire en cours de saison. Ce qui pourrait handicaper son développement.

7. Sauber – Ferrari : 7,4/10

2011 a été l’année du renouveau pour l’équipe Suisse. Pour 2012, l’ambition est de se maintenir à un bon niveau. Le budget est constant, l’accord technique avec Ferrari renforcé. Reste à convaincre sur les développements techniques et surtout aérodynamique, qui sont le talon d’Achille de l’usine. Côté pilote, Kamui Kobayashi, un peu décevant en 2011 sera le leader, tandis que Sergio Perez, révélation l’an dernier confirmera son talent en piste.

8. Toro Rosso – Ferrari : 7.4/10

Pilote un peu inconstants, machine ayant parfaitement évolué et un bon résultat d’ensemble pour l’équipe italienne qui vise mieux en 2012. Techniquement, l’usine souhaite miser sur des évolutions devant lui permettre de viser plus haut. Ainsi qu’un nouveau duo de pilote, annoncé comme plus rapide et plus fort que l’an dernier. Le français Jean-Eric Vergne obtient la chance de sa vie pour confirmer ses aptitudes, tandis que l’australien Daniel Ricciardo, lui devra confirmer une décevante demi-saison chez HRT l’an dernier, pour présenter un meilleur bilan en 2012.

9. Caterham – Renault : 7.1/10

Tout sur le papier est bon, mais l’an dernier l’équipe a fortement déçu. Manque de capacité d’évolution et le team de Tony Fernandes, qui a changé trois fois de nom en trois saisons, se relance dans une nouvelle aventure en modifiant son organigramme. La CT01 est une nouvelle machine propulsée par un moteur Renault, mais le travail semble encore important pour viser Williams and co. Côté pilote, si Heikki Kovalainen est désormais le pilote numéro 1, via un contrat important, il sera secondé par le russe Vitaly Petrov, invité de dernière pilote et apportant un budget pour assurer l’avenir de l’équipe. Exit donc Jarno Trulli.

10. Williams – Renault : 7/10

Au même niveau que l’an dernier ou presque. Adieu le moteur Cosworth et place au moteur Renault plus fiable et puissant. Une monoplace hybride, fruit de l’ancienne gestion technique et de la nouvelle dirigé par Mike Coughlan. Côté budget, l’essentiel est dépendant de sponsors d’Amérique du Sud et semble à la baisse. Côté pilote, exit le vétéran Rubens Barrichello au profit de Bruno Senna, qui a démontré de belles dispositions chez Lotus l’an dernier, tandis que Pastor Maldonado devra encore prouver sa place en Formule 1.

11. Marussia – Cosworth : 6.1/10

Adieu le principe de la monoplace développée entièrement par ordinateur et place à l’expérience de Pat Symonds et un concept plus classique. Virgin s’efface au profit de Marussia de manière plus claire en 2012. L’ensemble parait un peu plus prometteur, mais encore fragile. Le moteur Cosworth n’est pas le meilleur, tandis que côté pilote, Timo Glock a profité de la situation de l’an dernier pour signer un plantureux contrat. Il sera secondé par le français Charles Pic, qui apportera sa vitesse et sa fougue.

12. HRT – Cosworth : 4.8/10

Nouveau propriétaire, nouvelles ambitions, mais toujours la même base. Monoplace en retard, pilote payant, aucun budget et évolution nulle. Le team espagnol mise depuis deux ans sur sa fiabilité pour sauver ses saisons depuis 2010. Pour 2012, Pedro de la Rosa est montré comme leader et renforce l’identité ibérique du team. Signalons le retour de Narain Karhikeyan. L’indien apporte de l’argent pour boucler l’année. Les années se suivent…

Ceara et sa superbe Porsche blanc

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑