PSG, Liverpool, Golden States Warriors… Les participations d’Arctos dans le sport

7 décembre 2023 à 17:40 par Thomas

0
Le nouveau partenaire financier du PSG a déjà beaucoup de marques du sport à son portefeuille.

Qu’ont désormais en commun le PSG, Liverpool, les Timbers de Portland ou l’Atalanta ? Outre que ce sont tous des clubs de football ils comptent un même actionnaire minoritaire qu’est le groupe Arctos Partners. Le Paris Saint-Germain est le dernier à compléter le portefeuille des marques du sport associées au fonds d’investissements basés à Dallas, aux Etats-Unis.

Aston Martin le mois dernier et le PSG ce lundi au portefeuille d’Arctos

Récemment c’est dans l’écurie de Formule 1, Aston Martin GP, que le groupe a investi. Arctos (du latin Ursus Arctos qui signifie Ours brun),  a des intérêts un peu partout et toujours en partenaire minoritaire : dans le football version soccer (Real Salt Lake, Portland Thorns FC et Utah Royals, en plus des clubs cités plus haut), en NHL (Penguins de de Pittsburgh, Lightning de Tampa Bay, Wild du Minnesota et Devils du New Jersey), en MLB (Red Sox de Boston, Cubs de Chicago, Astros de Houston, Los Angeles Dodgers, San Diego Padres et San Francisco Giants), en NBA (Warriors de Golden States, Jazz de l’Utah, 76ers de Philadelphie et Kings de Sacramento), en sport automobile (RFK Racing et Joe Gibbs Racing en Nascar, en plus d’Aston Martin) et dans le monde du gaming (Enemy, 76ers GC).

Foot, NBA, NHL, MLB, esport, sport auto et autres, le fonds a des intérêts partout

Arctos a aussi des investissements directs dans des ligues sportives comme Premier Lacrosse League, des solutions et services (la plateforme de billetterie, SeatGeek, la société de conseil à partir de l’IA, Elevate Sports Ventures), d’autres fonds d’investissement (Sapphire Sport et Drive by DraftKings) et même de la cybersécurité avec Drive by DraftKings et de la loterie via la plateforme, Jackpot.com. L’étendue des participations d’Arctos Partners n’a pas d’estimation financière, mais le total se compte en milliards.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑

<<<<<<< HEAD