//taboola

OM: Les joueurs les plus chers du Benfica selon le CIES

11 avril 2024 à 10:10 par Thomas

0
Les supporters du Benfica voient régulièrement passer de jeunes pépites qui deviennent plus tard des talents au service des plus grands clubs du foot européen.

Bien qu’ils aient pourtant des ressources financières plutôt proches, en matière de valorisation de footballeurs, l’OM et le Benfica qui s’affrontent en Ligue Europa, ne joue résolument pas dans la même cours. C’est que plus largement, les clubs portugais sont réputés être de bien meilleurs formateurs et/ou dénicheurs de talents que la majorité des équipes françaises.

La valorisation des joueurs du Benfica surpasse largement celle de l’OM

Une preuve ici avec le classement des joueurs du Benfica estimés les plus chers sur le marché des transferts par l’Observatoire du football (CIES). Avec le défenseur central António Silva au sommet, sur lequel lorgne justement le Paris Saint-Germain. Le CIES le bonifie à plus de 100 millions d’euros, précisément 115 millions d’euros actuellement sur le mercato.

António Silva est estimé plus de trois fois plus cher qu’Iliman Ndiaye

C’est-à-dire trois fois plus que son alter-ego le plus cher dans le collectif de l’Olympique de Marseille, à savoir pour l’Observatoire du football le milieu offensif Iliman Ndiaye, à plus de 30 millions d’euros. António Silva, 20 ans, a la particularité d’être considéré par le Centre international d’étude du sport, comme le footballeur le mieux coté sur tout le marché européen, à l’exception des pays du Big 5.

Le CIES valorise 4 joueurs du Benfica à près de 65 M€ ou plus

Et s’il n’y avait que lui à museler dans l’effectif du Benfica. Mais d’autres ne sont pas en reste, à l’instar du milieu défensif João Neves (19 ans, 105 M€), du gardien Anatoliy Trubin (22 ans, 76 M€) et de l’autre milieu axial turc, Orkun Kökçü (23 ans, 65 M€). Tous ont moins de 25 ans, signe du potentiel élevé que leur accorde les chercheurs suisses de l’Observatoire du football.

Vous aimerez aussi:  Adil Rami et l'anecdote de la Ferrari qui "n'avait pas d'accoudoir" !


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑