//taboola

Classement de la valorisation des écuries de la F1 en 2024

21 avril 2024 à 7:55 par Marc Limacher

0
De plus d’un demi-milliard à plus de 6 milliards de dollars la valorisation des écuries de la saison 2024 de F1.

En 2024, les 10 équipes de Formule 1 cumulent une valorisation de 20,9 milliards de dollars (19 milliards d’euros). Une explosion. Il y a 10 ans, l’ensemble du paddock était estimé à moins de 3 milliards ! Sportune, en partenariat avec le livre économique, Business Book GP, vous dévoile le classement de la valorisation des écuries de la F1 en 2024, en remontant le temps pour chacune d’entre elles.

1. Scuderia Ferrari = 6,19 milliards de dollars

Il est difficile d’évaluer la valeur de la Scuderia. En 1996, l’équipe a cédé 3% de ses parts pour 15 millions de dollars à un consortium de banques italiennes, afin de financer une rénovation de l’usine de Maranello. A l’occasion, sa valeur a augmenté à 500 millions. En 2000, l’équipe italienne valait 1 milliard de dollars. Une estimation qui a été longtemps sienne. En 2014, elle était de 1,35 milliards. A présent, elle approche les 6,19 milliards de dollars.

2. Mercedes AMG F1 = 4,67 milliards de dollars

Née Tyrrell Organisation en 1970, l’équipe du vieux Ken a été vendue en 1997 à British American Tobacco à hauteur de 30 millions de dollars. En 2000, BAR était évaluée à 80 millions de dollars. L’ensemble du capital a ensuite été cédé en deux temps (2004 et 2005) à Honda Motors, pour 500 millions de dollars. Lors du retrait du constructeur japonais ce jour de décembre 2008, Ross Brawn et d’autres dirigeants de l’équipe ont repris l’écurie contre 1 dollars symbolique. Honda accepta en outre de payer 150 millions un solde de budget pour 2009. Brawn Grand Prix sera championne du monde des constructeurs et vendue à Daimler AG, à 175 millions de dollars. En 2014, sa valeur passe à 560 millions de dollars. Aujourd’hui, elle est de 4,67 milliards de dollars.

3. Red Bull Racing = 3,47 milliards de dollars

L’écurie autrichienne est née Stewart Grand Prix en 1996. L’équipe a été rachetée en 1999 par Ford Motors Compagny afin de créer Jaguar Grand Prix, en 2000. La transaction a été de l’ordre de 100 millions de dollars (60 millions en cash, 40 millions sous forme de sponsoring). En 2004, lorsque le constructeur américain décide d’arrêter l’aventure Jaguar, il revend l’usine et l’équipe à Red Bull AGn pour 3 millions de dollars (propriété intellectuelle) et la promesse d’investir 100 millions de dollars minimum par an, pendant les trois premières saisons, de 2005 à 2007. Un total de 600 millions sera investi par la marque de boissons énergisantes dans l’usine de Milton Keynes. Avec le temps, l’équipe a augmenté sa valeur, passant de 300 millions de dollars en 2009, à 640 millions en 2014. Et désormais, à 3,47 milliards de dollars.

4. McLaren Racing = 1,3 milliards de dollars

Dans les années 70, la manufacture de tabac, Marlboro, disposait de 50% de l’écurie, pour l’équivalent de 500 000 dollars à l’époque. Lors de l’arrivée de Ron Dennis et Project 4, l’équipe était valorisée à 1 million de dollars. La mission de Dennis était de trouver un partenaire économique à l’horizon 1983 afin que Marlboro puisse sortir du capital et se concentrer sur son marketing. Tag Group a été démarché et prendra 60% du capital, valorisant l’écurie anglaise à 5 millions de dollars. En 1999, le duo accepte Daimler AG à hauteur de 40%, bonifiant l’ensemble à 500 millions de dollars. En 2000, l’équipe a une valeur supérieure à Ferrari, à 1,2 milliards de dollars. En 2007, c’est le fond souverain du Bahrein, Mumtalakat Group qui prendra 30% et valorisera l’équipe à 830 millions de dollars. En 2014, elle sera de 810 millions de dollars, puis en 2020, 33% du capital est cédé à MSP Sport Capital pour 220 millions de dollars et une valorisation de 670 millions de dollars l’équipe. Aujourd’hui, elle est de 1,3 milliards de dollars.

5. Aston Martin F1 Team = 1,2 milliards de dollars

Née Jordan Grand Prix en 1991, la valeur de l’équipe de Silverstone était alors de 30 millions de dollars en 1993, puis de 150 millions en 1999, lorsque 40% a été cédé àWarburg, Pincus & Co, pour 60 millions de dollars. En 2000, l’équipe était encore estimée à 180 millions de dollars. Sauf que la valorisation du team irlandais a baissé en 2003, suite au rachat des 40% pour 20 millions de dollars seulement des actions Warburg, par un consortium d’investisseurs irlandais (dont Alex Ferguson, l’entraineur de Man United). L’ensemble approchait alors les 50 millions. Ce sera le prix de la vente de l’équipe Jordan à Midland en 2005. Quelques mois plus tard, le constructeur hollandais, Spyker Cars rachète Midland pour 106 millions de dollars. Puis l’indien Vijay Mallya reprend en 2007 la structure pour 88 millions de dollars et la rebaptise Force India. En 2011, Mallya fait entrer un partenaire à hauteur de 42,5%, Sahara Group, pour 100 millions de dollars, valorisant son équipe à 235 millions de dollars. En 2014, l’équipe indienne avait une valeur de 160 millions de dollars. 2018 verra la fin de l’histoire de Mallya, avec la vente de l’équipe à Lawrence Stroll pour 117 millions de dollars. L’ensemble sera rebaptisé Racing Point, puis Aston Martin. Aujourd’hui, avec la cession de 10% du capital à Arctos Partners, la valeur de l’équipe est de 1,2 milliards de dollars.

Vous aimerez aussi:  Le salaire des arbitres de la Ligue des champions

6. Alpine F1 Team = 1 milliard de dollars

A l’origine Toleman Grand Prix en 1982, l’écurie est rachetée à Benetton SpA pour million de dollars en 1985. En 1991, 35% du capital de l’équipe est échangé contre 50% de la société d’ingénierie TWR, valorisant l’équipe à 40 millions de dollars. En 1997, l’équipe italo-anglaise est à vendre pour 90 millions de dollars. Finalement en 2000, Renault SA rachète 100% de l’écurie pour 120 millions de dollars. Quelques années plus tard, le groupe décide d’arrêter l’aventure constructeur pour se concentrer sur les motorisations et revend pour un total de 52 millions de dollars à la société Genii Capital (en deux temps). En 2014, l’équipe Lotus, son nouveau nom, avait une valeur de 245 millions de dollars, puis fin 2015, Renault la reprend pour 1 dollars symbolique. En 2023, 24% du capital est cédé à un consortium d’investisseurs américains, valorisant l’équipe 850 millions de dollars. En 2024, elle est de 1 milliard de dollars.

7. Williams Racing = 922 millions de dollars

Après avoir vendu 60% de sa première écurie à Wolff Racing pour 160 000 dollars de l’époque en 1976, Frank Williams s’est concentré sur son projet de deuxième équipe à partir de 1977. En 1982, en discussion avec le groupe TAG pour un partage de capital, Williams F1 avait une valeur de 5 millions de dollars. L’équipe a par la suite progressé en valeur grâce à ses multiples titres de championne du monde, dans les années 90. En 2000, BMW estime à 500 millions de dollars l’écurie de Grove. Puis en 2009, 15% est cédé à Toto Wolff pour 15 millions de dollars, valorisant l’ensemble 100 millions. La baisse de performance pendant de très longues années a eu raison de la progression de l’équipe. En 2011, elle sera introduite en bourse pour 250 millions de dollars, mais sa valeur pendant une dizaine d’année, sera de 150 millions de dollars. En 2020, la famille Williams et ses actionnaires acceptent l’offre de 174 millions de dollars de Dorilton Capital Partners. Depuis, la valeur de l’équipe est estimée à 922 millions de dollars.

8. Visa Cash App = 760 millions de dollars

Tout débuta sous le patronyme de Scuderia Minardi en 1985. En 1994, suite à la fusion avec la Scuderia Italia, la petite équipe italienne était valorisée à hauteur de 40 millions de dollars. Mais le consortium d’investisseurs italiens mené par Flavio Briatore qui le reprendra n’en dépensera que le quart. 12 mois plus tard, ce consortium revend Minardi pour 18 millions de dollars à Fondmetal SpA. En 2000, l’opérateur télécom espagnol achète l’équipe pour 50 millions de dollars, puis la cède en 2001 à l’homme d’affaire australien Paul Stoddart, à seulement 20 millions. En 2005, Stoddart vend ses parts à Red Bull pour 35 millions de dollars. En 2008, l’équipe de Faenza est à vendre pour 100 millions de dollars. En 2014 sa valeur est de 150 millions de dollars. Aujourd’hui, l’écurie italienne est valorisée à 760 millions de dollars.

9=. Sauber/Stake = 652 millions de dollars

C’est en Afrique du Sud en 1993 que débute l’aventure Sauber en Formule 1. En 1995, l’équipe suisse accepte de céder pour 12 millions de dollars, 51% de son capital à Red Bull AG, la valorisant 21,5 millions de dollars, elle cédera aussi en 1998 à l’homme d’affaires Fritz Kaiser un total de 24,5% sous forme de commission sur le contrat Petronas. En 2001, le Crédit Suisse reprend les parts de Red Bull contre 48 millions de dollars, valorisant l’équipe 80 millions de dollars. En 2005, BMW AG rachète l’ensemble des parts pour 100 millions de dollars. Cinq ans plus tard, Peter Sauber reprend son équipe pour 80 millions de dollars. En 2014, elle est évaluée à 155 millions de dollars. Ce sera le prix que paiera Longbow Capital pour en prendre le contrôle. En 2022, le constructeur Audi AG prend 25% du capital, valorisant l’ensemble 800 millions de dollars. Aujourd’hui, l’équipe suisse a une valeur de 652 millions de dollars (qui approchera du milliards lorsque Audi sera l’entier propriétaire).

9=. Haas = 652 millions de dollars

Arrivée en 2016 dans le paddock, l’équipe Haas F1 Team a été longtemps estimée à 150 millions de dollars puis 250 millions en 2019. Jusqu’à ce qu’un consortium d’investisseurs américains, en 2022, fasse bondir la valorisation à 652 millions de dollars. C’est toujours le cas aujourd’hui.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑