//taboola

Serveurs qui saturent et demandes quintuplées: le phénomène Wembanyama expliqué par la billetterie

2 mars 2023 à 17:45 par Thomas

0
Souvent galvaudé dans la presse sportive, le qualificatif de phénomène n’est ici pas faux, en ce qui concerne Victor Wembanyama.

Aux frustrés – et on les sait nombreux -, privés de billets pour suivre un match des Metropolitans 92, à domicile en championnat, qu’ils sachent qu’ils ne sont pas les seuls. Ils sont même cette saison majoritaires, puisque les demandes en places dépassent – et de très loin -, les possibilités d’accueil du club de l’élite du basket français. La raison porte un nom : Victor Wembanyama, très certainement le meilleur prospect de l’histoire de la discipline en France.

Victor Wembanyama dope le business de la billetterie

Pour le voir jouer, à la fréquence d’un week-end sur deux environ à la maison, les demandes affluent de partout. Et en masse. « Pour une place à vendre, il y a aujourd’hui, plus ou moins cinq demandes », explique à Sportune, Sami Bouden, fondateur et dirigeant de Ticketchainer, la solution de billetterie en ligne choisie par le club de la banlieue parisienne depuis deux ans. Justement, d’un exercice à l’autre, il est facile de mesurer l’engouement du grand public, pour le jeune et talentueux ailier de 19 ans.

« L’année dernière, il n’y avait pas Wembanyama, c’était pas du tout le même challenge », se souvient le jeune entrepreneur. « L’objectif était alors de remplir », la salle dans laquelle se produisent les joueurs du club francilien. « Les Métropolitans souhaitaient aussi récupérer de la data », auprès de la base de fans, du premier cercle des fidèles. Et puis… Victor Wembenyama est arrivé.

Jusqu’à 10 fois plus d’engagement au 1er match de la saison

A l’époque, le natif de Nanterre jouit encore d’un relatif anonymat, mais dès le commencement de la saison en cours, la folie a gagné le club et ses suiveurs. « Nous avions un certain calibrage des serveurs en fonction de la moyenne de chaque organisateur. Cela peut varier, de 10, 15, voire jusqu’à 50%. Mais passer du simple à plus du double, du jour au lendemain, c’était inédit ». Si bien qu’à l’approche du premier match du championnat élite du basket français, la billetterie en ligne du club a été prise d’assaut. « A l’ouverture nous avons eu un engagement jusqu’à dix fois supérieur », se souvient Sami Bouden.

Vous aimerez aussi:  PSG et ASSE champions de France des pelouses

« Le premier match a été compliqué à gérer », admet le CEO de Ticketchainer. Les suivants également, « car pendant les deux premiers mois, le trafic doublait quasiment à chaque match ». Celui disputé à l’ASVEL (où Wembanyama évoluait justement un an plus tôt), a servi de pic de fréquentation. Depuis, Sami Boutouden et ses équipes maîtrisent leur sujet, pour absorber journée après journée les demandes formulées.

Trois minutes pour remplir le Palais des Sports Marcel-Cerdan

Jusqu’à la prochaine draft NBA au 22 juin, à la date annoncée du départ du joueur vers les Etats-Unis, les occasions de le voir sur le sol national vont se faire de plus en plus rare. Par conséquent plus compliquées. Un chiffre résume à lui seul la portée de cette ferveur inédite dans le basket français : 3 comme le nombre de minutes qu’il faut aux Métropolitans 92, pour remplir cette saison 2022-2023 le Palais des Sports Marcel-Cerdan, où l’équipe joue ses matchs à domicile. C’est signé Wemby!


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑