RC Lens: Franck Haise à Brighton, la grosse cote des bookmakers

18 septembre 2022 à 13:55 par Emmanuel Bernard

0
Franck Haise bookmakers Brighton
La rumeur Franck Haise à Brighton a de l’épaisseur chez les bookmakers.

Avec le départ de Graham Potter à Chelsea, Brighton n’a plus d’entraîneur. Les Mouettes étudient les possibilités, dans la liste desquelles, selon The Guardian, se glisserait l’entraîneur du RC Lens, Franck Haise. Une forme de reconnaissance pour le technicien de 51 ans, en poste depuis 2020 sur le banc de l’équipe première. Chez les bookmakers anglais, le Français est solidement placé, comme outsider crédible, à la succession de Potter.

Le coach du RC Lens outsider des bookmakers au poste à Brighton

Il n’est toutefois pas le premier choix du moment, à l’heure pour nous d’écrire ces lignes. Roberto De Zerbi, sans club depuis son départ forcé du Chakhtar Donetsk, en raison du conflit en Ukraine, est en tête de liste des opérateur. Sa cote est basse à 1,7 en moyenne. C’est dire s’il est le favori. Mais Franck Haise le talonne, parmi tous les (nombreux) noms que donnent les bookmakers, il est en deuxième position, à une cote de 5,5 contre un.

Vous aimerez aussi:  OL: Les 10 recrues les plus chères au CV de Laurent Blanc

Pochettino, Tuchel ou Bielsa sont cités, mais peu crédibles

Ex joueur de Brighton, Bruno Saltor Grau, dit Bruno est ici classé troisième à la course au poste, à 10/1, en balance avec Kjetil Knutsen et Bo Svensson. Fanck Haise est le seul entraîneur français proposé, dans une liste qui avance des noms pour certains connus chez nous : l’ancien nantais, Sergio Conceicao, coté à 25, les ex du PSG, Mauricio Pochettino (33) et Thomas Tuchel (45), ou Marcelo Bielsa, anciennement à l’OM, qui justifie d’une cote à 45.

Franck Haise botte la question en touche

Interrogé sur l’intérêt du Brighton & Hove Albion Football Club, en conférence de presse, le coach nordiste a répondu : « C’est comme les joueurs qui sont sollicités, ça a toujours une valeur, celle du travail. De la même manière que lorsqu’on m’a sollicité pour prendre en main l’équipe première de Lens, c’était une reconnaissance de mon travail avec l’équipe réserve ». Une réponse évasive qui autorise n’importe quelle interprétation.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑