//taboola

Djokovic devant Alcaraz sur les primes en 2023

8 décembre 2023 à 11:50 par Thomas

0
Une année 2023 à 14,5 millions d’euros de primes pour Novak Djokovic.

Novak Djokovic, après une saison triomphante, redevient le joueur le mieux payé de l’ATP, avec des gains de 15,9 millions de dollars (14,5 millions d’euros) en primes économiques pour l’année 2023. Son succès, marqué par trois Grands Chelems et son retour au numéro un mondial, le positionne comme le joueur ayant réalisé le plus de bénéfices financiers durant la saison.

Novak Djokovic redevient le n°1 mondial des primes. Alcaraz dauphin

La deuxième place est occupée par l’Espagnol Carlos Alcaraz qui dépasse les 10 millions de dollars (10, 7 M$ soit 9,8 millions d’euros) en gains, une somme légèrement supérieure à celle de la saison précédente. Alcaraz s’est démarqué lors de tournois majeurs comme Wimbledon et plusieurs Masters 1000, confirmant sa position parmi les meilleurs joueurs. Daniil Medvedev se classe troisième, doublant ses gains par rapport à l’année précédente, accumulant 9,2 millions de dollars (8,4 millions d’euros) en primes, après une saison pleine de réussites suite à des restrictions en 2022.

Aucun autre joueur ne dépasse les neuf millions de dollars de gains. Jannik Sinner, avec 8,3 millions de dollars (7,6 millions d’euros), se positionne à la quatrième place, illustrant sa meilleure saison à ce jour, avec quatre titres et une participation à la Coupe des Maîtres et à la Coupe Davis. Andrey Rublev, avec 5,4 millions de dollars (4,9 millions d’euros), pointe en cinquième position, tandis qu’Alexander Zverev et Holger Rune font leur entrée dans le top 8, bénéficiant des absences telles que celle de Rafa Nadal et du recul de Casper Ruud en termes de gains.

Des prize money augmenté de 20,7% à 205 M€ par l’ATP en 2023

L’ATP a augmenté ses primes économiques de 20,7%, atteignant 205 millions d’euros en 2023, un mouvement stratégique pour améliorer le bien-être des joueurs et renforcer la compétitivité du circuit dans un contexte où d’autres sports émergent avec des circuits alternatifs, remettant en question la suprématie du tennis dans le monde du sport.

Vous aimerez aussi:  Carlos Alcaraz: Comment ses sponsors saluent son sacre à Roland-Garros 2024


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑