Real Madrid: Raul coûte encore au club merengue

13 mars 2012 à 20:48 par admin

0

Raul Gonzalez à l'entrainement du Real Madrid

Raul Gonzalez est un mythe au Real Madrid, mais l’ancien symbole du club de Florentino Perez continue de couter cher aux dirigeants merengue. L’attaquant espagnol n’évolue plus sous les couleurs du Real depuis juin 2010 mais l’emblématique numéro 7 perçoit toujours deux millions d’euros annuel de la part du club madrilène. En fin de contrat en juin 2012 du côté de Schalke 04, le site internet Sport.es nous révèle ce mardi que le buteur de Gelsenkirchen devrait prolonger son aventure allemande. Problème son salaire payé en partie par le club espagnol fait débat…

Le Real Madrid a payé 4 millions d’euros de salaire à Raul depuis ces deux dernières années

Les négociations entre le Real Madrid, Raul Gonzalez et Schalke 04 ne datent pas d’hier. En juin 2010, le club allemand propose un salaire de cinq millions d’euros annuel pour faire venir l’attaquant espagnol. À l’époque, le Madrilène en réclame sept. Florentino Pérez, président des Merengue décide de s’aligner sur les prétentions du buteur pour mettre fin à sa période madrilène le plus vite et le plus discrètement possible. Malheureusement pour le Real Madrid cette information ressort des vieux tiroirs lorsque l’agent du joueur, Gines Carvajal, est sur le point de renégocier le contrat de l’attaquant de Schalke 04.

À Schalke 04, Raul avec l’aide du Real Madrid touche actuellement 7M€ de salaire. Le club allemand lui propose 5M€ pour prolonger

Vous aimerez aussi:  PSG, OL: L'UEFA détaille l'indemnisation versée aux club après l'Euro féminin 2022

Dans cette histoire, le Real Madrid a donc déboursé quatre millions d’euros depuis deux ans pour un joueur qui n’appartient plus à son effectif. Reste désormais à savoir si du côté de l’Allemagne, Raul Gonzalez va accepter de revoir ses revenus à la baisse. Pour le moment le président Clemens Tonnies a déclaré avoir proposé 5 millions d’euros par an à Raul pour une année de contrat supplémentaire. La balle est désormais dans le camp de l’ancien buteur merengue qui aura, même à distance, côuté cher au Real. Mais pour l’ensemble de son œuvre et notamment ses 323 buts en 741 matchs les Merengue pouvaient bien faire cet effort…

no images were found


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑