Comment bien miser sur les playoffs de la NBA ?

21 avril 2022 à 9:10 par Article partenaire

0
C’est parti pour les playoffs de la NBA, saison 2021-2022.

Le secteur du jeu en ligne autour du sport est progression ces dernières années. Les plus grandes compétitions sportives sont propices à cela. La NBA n’y fait pas exception. La National Basketball Association est la ligue américaine de basketball. Il s’agit de l’un des sports les plus suivis dans le monde entier. De LeBron James à Stephen Curry, en passant par Giannis Antetokounmpo, les grands noms de la balle orange ne manquent pas, et il en est de même pour les légendes du sport, puisque Michael Jordan, Kareem Abdul Jabbar, ou encore Magic Johnson ont permis au basket d’atteindre cette portée internationale. Que ce soit dans le choix de son site de casino en ligne ou dans les paris sportifs, il faut prendre beaucoup de paramètres en compte pour pouvoir espérer gagner.

Les deux équipes de Los Angeles hors des playoffs

Cette saison 2021-2022 est riche en rebondissements. Les playoffs viennent à peine de débuter, et certaines stars manquent à l’appel. Bien qu’il y en ait plusieurs à citer, il est difficile de ne pas commencer par le King en personne, LeBron James. Concurrent de MJ pour le statut de meilleur joueur de l’histoire, LBJ n’est pas parvenu à qualifier ses Lakers de Los Angeles en playoffs. Les Pourpres et Or avaient pourtant un effectif talentueux, composé de Anthony Davis, Russell Westbrook, Carmelo Anthony, etc.. Cela n’a pas suffit aux Angelinos. Une grosse déception, deux ans après le titre dans la bulle d’Orlando. Autre absent de marque : Paul George et ses Los Angeles Clippers. Le destin est cruel, puisque PG et ses coéquipiers sont parvenus à se qualifier au Play-in tournament. Ce dernier, encore récent, est le tournoi entre les 7e, 8e, 9e et 10e de chaque conférence, permettant de déterminer les deux équipes qui décrochent leur billet pour les playoffs. Cette année, à l’Est, les Nets de Brooklyn et les Hawks d’Atlanta ont validé leur ticket, tandis que les Timberwolves de Minnesota et les Pelicans de New Orleans, tombeurs des Clippers, sont les deux qualifiés à l’Ouest.

Le choix des équipes d’expérience comme les Suns ou les Warriors

Lors des playoffs, il y a, comme souvent, deux types de formations. Les premiers sont ceux qui ont déjà goûté à la victoire. Les habitués des grands rendez-vous. Cette saison marque le retour d’une des équipes les plus dominantes de l’histoire de la NBA. Les Golden State Warriors reviennent, après deux années sans playoffs. Si Kevin Durant est parti aux Brooklyn Nets, la franchise californienne peut toujours compter sur son trio mortel qu’est Stephen Curry, Klay Thompson et Draymond Green. A ça, il faut ajouter un noyau jeune et talentueux, composé d’Andrew Wiggins, Jordan Poole, ou encore Jonathan Kuminga. Triple champion durant la dernière décennie, les hommes de Steve Kerr peuvent prétendre au trophée Larry O’Brien. Si cela venait à se réaliser, il ne serait pas étonnant de voir le parcours intégré le meilleur et le pire aux paris sportifs, tant les Warriors n’étaient pas attendu à ce niveau, avant le début de la saison. Dans cette même catégorie, comment ne pas mentionner les Bucks de Milwaukee, et leur Greek Freak. Ce sont eux qui ont remporté le titre l’année dernière, derrière un Giannis Antetokounmpo de folie. La franchise du Wisconsin n’a pas forcé son talent en saison régulière, et termine à la 3e position dans la conférence Est, avec un bilan de 51 victoires et 31 défaites. Toronto est la dernière franchise présente en playoffs, à avoir été sacrée sur les cinq dernières années. La situation est un peu différente pour l’équipe canadienne. Si Nick Nurse est toujours le coach des Raptors, de nombreux joueurs fondamentaux sont partis, depuis la victoire en 2019, face aux Warriors. Kawhi Leonard, Kyle Lowry, ou encore Serge Ibaka ont quitté le navire. Désormais, ce sont Pascal Siakam et Fred Van Fleet qui mènent la danse. 5e en saison régulière, Toronto devra surmonter une équipe de Philadelphie très solide, qui fait partie du deuxième type de formation dans ces playoffs.

Le choix des franchises affamées de titres comme les Suns ou les Grizzlies

Les Sixers de Philadelphie ont vécu une saison régulière étrange. Après une élimination face aux Hawks de Trae Young en 2021, la franchise a vu l’une de ses stars, Ben Simmons, refuser de jouer, tant qu’il n’était pas transféré. Il a fallu attendre le 10 février, pour pouvoir connaître le dénouement de cette affaire. Résultat des courses : Simmons part chez les Nets, tandis que James Harden, l’une des superstars de Brooklyn, fait le chemin inverse. Désormais, Joel Embiid a “The Beard” comme lieutenant. Cela pourrait être le changement nécessaire pour aller chercher ce titre, qui échappe à la franchise depuis 1983. Certains transferts peuvent drastiquement changer la trajectoire d’une équipe. C’est le cas des Suns de Phoenix qui étaient abonnés aux bas-fonds de la ligue, avant l’arrivée de Chris Paul, en fin 2020. La franchise de l’Arizona, menée par un duo CP3-Devin Booker, fait office de favorite au titre, d’après les bookmakers. L’année dernière, il avait fallu un Greek Freak d’anthologie, et des Khris Middleton et Jrue Holiday au top de leur forme, pour pouvoir empêcher Phoenix de remporter le premier trophée Larry O’Brien de leur histoire. Autre équipe qui peut espérer de grandes choses : Memphis. Durant les années 2010, les Grizzlies ont été connus sous le nom de “Grit and Grind”, un collectif qui faisait peur en NBA, tant leur défense était solide. Si les Tony Allen, Marc Gasol et Zach Randolph sont partis, leurs héritiers n’en sont pas moins teigneux et prometteurs. C’est par une roulette guide de la main de Ja Morant, tout feu tout flamme, que la franchise du Tennessee a énormément progressé, ces dernières années. Elle a fini la saison régulière avec le deuxième meilleur bilan de la ligue, à 56 victoires contre 26 défaites. Au premier tour, ils rencontrent les Minnesota Timberwolves, autre effectif jeune et talentueux, à la recherche de repères en playoffs.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑