All Star Game 2012 NBA: L’audience résiste aux Oscars !

27 février 2012 à 17:42 par Palissarde

0

Tony Parker

C’était le grand match des audiences,dimanche soir, aux USA. Un duel de cador avec, d’un côté, le sport et le All Star Game 2012 de basket, et de l’autre la grande cérémonie du cinéma, les Oscars. On aurait pu penser que le duel de l’audimat ne plombe la visibilité des stars de la NBA. En fait, pas du tout. Malgré un coup d’envoi plus précoce qu’à l’habitude, le grand match de prestige entre les Conférence Est et Ouest (remporté par l’Ouest de Tony Parker, Kobe Bryant et le MVP Kevin Durant sur le score de 152 à 149)  a tenu la route. Certes, pour cette saison 2012, le All Star Game accuse une baisse d’audience par rapport à l’an passé. Plutôt conséquente, même, puisque ce que les Américains appellent l’indice Nielsen chute de 13% sur un an (de 6.2 à 5.4).

Malgré la concurrence avec les Oscars, le All Star Game 2012 de la NBA a tenu les audiences

Mais la TNT, qui diffusait la rencontre à la TV en exclusivité, se console largement en annonçant que le match réalise tout de même son 2e meilleur score d’audience depuis 2005, juste derrière l’édition 2011, donc. Et le match de dimanche n’est pas le seul à avoir emballé les téléspectateurs. Malgré la faiblesse du concours de dunk, la nuit de samedi réalise, malgré tout, la 2e meilleure audience de l’histoire d’un NBA All-Star Saturday, à égalité avec l’édition de 2009. 6,23 millions de téléspectateurs se trouvaient devant leur poste ce soir-là.

Les balles audiences du All Star Week-end

La progression médiatique du All Star Week-End de la NBA est tout de même pour le fameux match des Rising Stars du vendredi (opposition entre deux sélection de 1re et 2e année NBA). Un choc dans lequel on retrouvait la sensation du moment, le meneur de jeu des New-York Knicks Jérémy Lin. Le match a réussi la meilleure audience de l’histoire pour un Rising Stars Challenge avec 2,8 millions de téléspectateurs et un indice Nielsen à 1.7. Des résultats en hausse de 15% sur un an. Pas mal pour un match entre jeunes joueurs… Le phénomène Linsanity explique certainement en grande partie ce résultat.

Vous aimerez aussi:  LDLC Arena: Bienvenue dans le nouvel écrin de l'ASVEL

no images were found


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑

<<<<<<< HEAD