La fortune de Verstappen, combien a-t-il gagné sur les circuits de F1 ?

12 décembre 2021 à 16:55 par Thomas

0
Max Verstappen Formule 1 fortune
Max Verstappen est le nouveau roi de la Formule 1.

Il est champion du monde, à 24 ans. C’est son premier sacre mondial et le premier de sa nation, les Pays-Bas. Max Verstappen est le nouveau roi de la Formule 1, il a gagné ce dimanche à Abou Dhabi, le droit de succéder à Lewis Hamilton, au prix d’un Mano a mano épique, qui restera dans les annales de la discipline. Ce succès, offre au jeune pilote batave, une prime de champion, prévue en la circonstance.

Une prime pour Max Verstappen champion du monde

C’est l’un des détails révélés par notre partenaire, le Business Book GP, le guide référence de tous les chiffres de la Formule 1. Ça, et le salaire gagné par le fils de Jos Verstappen, pour cette saison 2021 : 20 millions d’euros, soit le deuxième plus élevé du plateau, après Lewis Hamilton a plus du double. A seulement 24 ans, Max Verstappen n’est encore qu’au commencement de sa carrière, commencé précocement, en 2015, au volant d’une F1.

Une carrière à déjà plus de 66 M€ gagnés sur les circuits

Six ans plus tard, il a déjà gagné l’équivalent de 66,75 millions d’euros, entre salaires et primes, au cours de sa carrière, d’après notre partenaire. Cela, indépendamment des marques qui le suivent à titre individuel. Max Verstappen a pour principaux sponsors CarNext, G Star, Jumbo, Ziggo, Raw, en plus d’être une tête d’affiche pour Red Bull qui l’emploie au volant, et forcément, en use pour sa communication.

Un titre qui va (aussi) doper sa notoriété digitale

Max Verstappen a signé jusqu’en 2023, avec l’écurie Red Bull. Il a, dans son contrat, une clause l’autorisant à le rompre unilatéralement, s’il ne sentait pas son équipe capable de rivaliser avec les meilleurs ; en l’espèce Mercedes. Ce dimanche a tout changé, le jeune homme n’a pas manqué de crier tout son amour pour le team autrichien, et les hommes qui l’entourent. Ce succès mondial dope aussi sa notoriété digitale. Il comptait un peu plus d’une dizaine de millions d’abonnés cumulés, sur Facebook, Twitter et Instagram, avant ce dernier GP. Il en engrange beaucoup, depuis.

Vous aimerez aussi:  ASSE: Pas mieux que Bale, ce que gagne Denis Bouanga à Los Angeles


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑