Stade Rennais : Que gagnent les premiers contrats pro chez les Bretons ?

26 mars 2022 à 19:30 par Nicolas Toison

0
Le Stade Rennais devient de plus en plus une référence en matière de formation.

Si l’Olympique Lyonnais a longtemps été la référence en France, en terme de centre de formation, ces dernières années, les Gones ont été rejoints par certains clubs dans l’Hexagone. Parmi ces derniers, figure le Stade Rennais. En 2020-2021, les Bretons faisaient partie des cinq meilleures pouponnières à talents, d’après la FFF. Pour les premiers contrats pro, le SRFC a mis en place un système de salaire fixe, auquel vient s’ajouter des variables, basées sur leurs performances sportives, comme l’explique L’Equipe.

Les salaires des premiers contrats pro évoluent avec les performances

Lors de la signature de son premier bail avec le club, chaque jeune du Stade Rennais touche approximativement la même base fixe, estimée entre 6 000 et 7 000 euros. Un salaire qui peut toutefois bien augmenter, en fonction du temps de jeu. Si la pépite joue régulièrement, les variables peuvent rapidement dépasser ses émoluments d’origine. Ils peuvent aller jusqu’à 5 000 euros, tous les dix matchs disputés.

Vous aimerez aussi:  LOSC: Les supporters réclament et obtiennent le maillot de Chevalier

Le Stade Rennais, un centre de formation réputé

Le SRFC est l’une des équipes les plus performantes en la matière. La saison précédente, le club était le deuxième centre de formation de l’Hexagone, juste derrière le PSG, et devant l’OL. En fin février dernier, l’Observatoire du football (CIES) plaçait les Bretons en 26e position des effectifs ayant généré le plus de recettes dans le monde, depuis 2015. Une pouponnière à talents qui a vu passer des pépites, comme Ousmane Dembélé, ou Eduardo Camavinga.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑