Stade de Reims : Les détails d’une saison 2021 légèrement bénéficiaire au SDR

8 avril 2022 à 12:15 par Thomas

0
Stade de Reims finances
Dans une saison sportive franchement compliquée pour tous les clubs, le Stade de Reims et ses supporters s’en sortent à plutôt bon compte.

[Info Sportune] C’est une performance rare et donc notable, dans un contexte de pandémie mondiale, aux conséquences désastreuses sur l’activité des clubs sportifs. En Ligue 1, en particulier, entre la faillite du projet Mediapro et les matchs tenus à huis clos. Néanmoins, en dépit de ce contexte singulier, le Stade de Reims est l’un des rares clubs de l’élite du football français, à avoir bouclé l’exercice 2020-2021 autrement qu’en déficit.

Le Stade de Reims, un rare club a terminé sa saison 2021 avec un bénéfice

Selon nos observations, basée sur le rapport d’activité que Sportune a consulté, les Champenois terminent même bénéficiaire, certes très légèrement, de 159 124 euros net. Cela étant quand même dû pour partie, aux bénéfices générées sur le marché des transferts. Sinon, le produit de l’activité a plutôt diminué, quand les charges, principalement les salaires et les cotisations qui en découlent, ont progressé.

Des recettes à la billetterie qui s’effondrent quand les salaires augmentent

Du côté des recettes, le chiffre d’affaire est en baisse, au bilan du 30 juin 2021, sur celui de la saison précédente. Cela étant notamment dû à la chute des revenus de la billetterie ; en championnat, à domicile, par exemple, ils sont passés de plus du million, en 2020 (1,136 M€), à 118 180 euros. De même qu’en 2021, les abonnements en championnat ont rapporté 65 703 euros, contre 955 505 euros, la saison d’avant. Or, dans le même temps, la masse salariale s’est épaissie, de 20 095 597 euros (+ 5 752 623 € de charges sociales), en 2020, à 23 746 909 € (et 7 993 619 € de cotisations), au bilan d’après.

Le marché des transferts et les aides permettent au SDR de retomber sur ses pattes

Au total, le produit de l’exploitation du Stade de Reims, en 2021, égale 64 385 170 euros, tandis que les charges sont de 64 226 046 euros. Le bénéfice dégagé est notamment, tel qu’on l’a dit, la résultante des opérations sur le marché des transferts, et des aides obtenues en cette situation économique particulière, à Reims, comme dans les autres clubs du championnat de France, car tous ont été diversement touchés, par la Covid.

Vous aimerez aussi:  Le salaire des arbitres au Mondial 2022, combien gagnent-ils ?


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑