Stade Brestois : Salaire, contrat ce que Youcef Belaïli a signé avec le SB29

23 mars 2022 à 16:45 par Nicolas Toison

0
Youcef Belaïli salaire contrat Brest
Courtisé cet hiver, c’est finalement à Brest, que Youcef Belaïli a choisi de poser ses valises.

Le Stade Brestois a évité la relégation de peu, l’année dernière. Cette saison est plus tranquille pour le SB29, qui possède une avance de points non négligeable sur la 18e place, synonyme de barrages. Bien que le club ait perdu son joueur clé, lors du mercato hivernal, en la personne de Romain Faivre, les Ty’ Zefs ont accueilli plusieurs talents, dont l’ailier Youcef Belaïli. Ce dernier revient dans le championnat français, près de quatre ans après l’avoir quitté. Brest s’est entendu avec l’international algérien pour la signature d’un contrat jusqu’à la fin de saison.

Le joueur du Stade Brestois signe un contrat jusqu’en juin 2022, mais..

En résiliant son contrat, fin décembre, avec le Qatar SC, Youcef Belaïli se laissait le choix de revenir en Europe, s’il le désirait. C’est chose faite, puisqu’il a rejoint le SB29, à la toute fin du marché des transferts. Son contrat avec le club breton court jusqu’à la fin de saison, mais, d’après les informations de Foot Mercato, l’ailier de 30 ans pourrait rester plus longtemps à Brest, grâce à une clause incluse lors des négociations entre les deux parties. La durée de celle-ci n’a pas filtré.

Vous aimerez aussi:  Après les Fan Tokens, Messi prête son image à la cryptomonnaie

Youcef Belaïli, bien moins gourmand que les médias ont annoncé

Peu après sa résiliation de contrat, certains médias ont affirmé que le joueur et ses conseils réclameraient un salaire proche des 2 M€ annuels. La réalité semble bien différente, puisqu’il émargerait à environ 45 000 euros brut mensuels, d’après L’Equipe. C’est légèrement plus que la rémunération moyenne de l’effectif du Stade Brestois, estimée à 42 000 euros brut par mois. Le numéro 24 brestois espère que son aventure bretonne sera plus réussie que son dernier passage en Ligue 1, au SCO Angers, où il n’avait passé que 6 mois, avant de partir en Tunisie.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑