RC Strasbourg : Combien vaut désormais Alexander Djiku sur le mercato ?

23 mai 2022 à 21:50 par Nicolas Toison

0
Alexander Djiku transfert RCSA
L’international ghanéen, Alexander Djiku, est l’une des révélations de la saison strasbourgeoise.

Le RC Strasbourg a réalisé une très belle saison en championnat. Pour réussir à rebondir après une 15e place en 2020-2021, le Racing s’est appuyé sur une défense compacte, avec, en tête de file, Alexander Djiku. Le défenseur central a été formé à Bastia. C’est au SCB qu’il s’est révélé à la Ligue 1. Des bonnes performances qui n’empêchent pas la relégation de l’équipe corse en 2016-2017. Il rejoint alors le SM Caen, contre 2 M€. La formation normande va connaître le même sort que son club formateur, à l’issue de l’exercice 2018-2019. Lors du mercato estival qui suit, l’international ghanéen va signer chez le RCSA, pour un montant de 4,5 M€, et un bail de quatre ans.

La valeur marchande du défenseur du RC Strasbourg a doublé

Au RCSA, Alexander Djiku s’est adapté aux attentes à la perfection. Il s’est directement imposé comme un titulaire indiscutable dans la défense du Racing, et cela s’est ressenti sur sa valorisation sur le mercato. Quasiment 3 ans après son transfert, le joueur de 27 ans est évalué à 9 millions d’euros, d’après Transfermarkt. Soit une valeur multipliée par deux. Côté Observatoire du football (CIES), l’estimation est plus faible. Elle fluctue entre 4 et 7 millions d’euros. Cela est peut-être dû à la situation contractuelle du roc défensif. Il ne lui reste plus qu’une seule saison de contrat en Alsace, le menant jusqu’en juin 2023.

Vous aimerez aussi:  OM - Tottenham: Quel sera le verdict du match selon les bookmakers ?

Des envies de Premier League pour Alexander Djiku

Le défenseur central fait partie des hommes forts de l’effectif de Julien Stéphan. Il a grandement aidé le RC Strasbourg à se placer dans des dispositions pour se qualifier à une compétition européenne. Cela ne suffira peut-être pas pour le retenir lors du mercato estival. Dans une interview avec Sky Sports, le numéro 24 indiquait qu’il se verrait bien jouer un jour en Premier League. Plus jeunes, lui et son frère étaient des supporters des “Invincibles” d’Arsenal. De quoi l’imaginer sous le maillot des Gunners, dès la saison prochaine ? Possible, surtout que la présence de son compatriote Thomas Partey, avec qui il a discuté du championnat anglais, pourrait faire pencher la balance en faveur de l’équipe londonienne.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑