PSG : Du Real au PSG, l’évolution du salaire de Sergio Ramos en carrière

20 avril 2022 à 20:10 par Thomas

0
Ramos salaire Real PSG
Après presque toute une carrière avec le Real Madrid, Sergio Ramos a traversé les Pyrénées pour venir s’installer en France et joueur pour le PSG.

Son départ de l’Espagne, son pays, pour la France et le PSG, n’a pas été jusqu’à présent, une franche réussite sportive. Non pas que Sergio Ramos ne soit pas à la hauteur quand il joue, mais régulièrement blessé, le défenseur central ne compte à l’instant pour nous d’écrire ces lignes, que sept rencontres, cette saison. Pour un but inscrit. Et un salaire de cadre du vestiaire, perçu, chaque mois.

Un contrat signé deux ans avec le PSG

De l’Espagne à la France, les chiffres qui le concernent diffèrent quelque peu, mais se rapprochent sur une équivalence à plus ou moins 900 000 euros brut mensuels. Sergio Ramos a signé deux ans, jusqu’en 2023, avec le club de la capitale, et pour une rémunération, inférieure à celle qu’il avait négocié, à l’occasion de ses deux derniers contrats paraphés avec le Real Madrid. Au total, il en a paraphé cinq dans sa carrière madrilène, depuis 2005 et son départ du FC Séville, pour les Merengue, contre 27 millions d’euros, comme le coût de sa clause libératoire.

Sergio Ramos signe son contrat le plus cher en 2017

Son premier bail sera record sur la longueur et du registre de l’exceptionnel, signé sur huit saisons. Il n’en disputera que deux avant d’être prolongé, de six ans, contre un salaire rehaussé à 270 000 euros brut mensuels. Puis le double, quatre ans plus tard, en 2011, quand il rempile une troisième fois, pour six saisons supplémentaires. Mais seulement cinq de jouées, jusqu’en 2015 et l’augmentation significative de ses émoluments, à presque un million d’euros brut tous les mois.

Cinq contrats signés avec le Real Madrid avant de quitter le club

Un seuil que l’ex « capi » du Real Madrid dépassera en 2017, quand il actera sa dernière prolongation de contrat. Cette fois, il ira jusqu’à son terme, au 30 juin dernier. Croyant jusqu’au bout qu’il serait conservé, au moins pour un dernier tour de piste, c’est finalement au PSG, qu’il trouvera où rebondir. La suite, on la connait…


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑