OM ou Sporting, qui va gagner le choc selon les bookmakers ?

4 octobre 2022 à 13:05 par Emmanuel Bernard

0
L’OM est favori contre le Sporting, mais sera-t-il capable de gagner chez lui ?

Plus de droit à l’erreur. L’OM a brûlé tous ses jokers en Ligue des champions, il n’a d’autres choix que de gagner, ce mardi soir, face au Sporting, pour entretenir l’espoir dans la compétition. Les Phocéens ont l’avantage de recevoir, mais dans une circonstance particulière, puisque à huis clos, ordonné par l’UEFA. Cela nuit-il aux chances des hommes d’Igor Tudor ? C’est à tout le moins une autre raison, pour les bookmakers de France, de doucher l’enthousiasme d’avant-match.

L’OM est favori à domicile face au Sporting…

Car si l’Olympique de Marseille est bien donné favori sur sa pelouse, face au leader portugais du groupe D (avec deux victoires en deux matchs), le détail des cotes, une fois resserrées est moins réjouissant. On s’explique. Au sens large, sur le march victoire, nul, défaite, le vice-champion de France sort vainqueur à une cote moyenne de 2,3, contre 3,1 le succès du Sporting. Et un nul, ici un peu plus incertain, à 3,5 contre un.

Vous aimerez aussi:  OM: Récap' des primes gagnées par l'OM en Ligue des champions

… Mais pas nécessairement donné vainqueur

Seulement voilà, tel que nous l’écrivions plus haut, les tendances évoluent à la lecture du score précis le plus envisagé. C’est en effet le 1-1 qui ressort en premier, à une cote de 6. Et dans ce cas, est-ce un résultat qui arrangera nullement les affaires marseillaises. Gageons alors qu’Alexis Sanchez soit à la hauteur de sa réputation, puisque les cotes le désignent comme la meilleure chance de tromper les filets adverses. Une réalisation de sa part paie trois fois la mise, tandis qu’au Sporting, Pedro Gonçalves n’est pas loin, à 3,1 contre un, le but de sa part./

Le choc OM – Sporting est programmé ce mardi, une fois n’est pas coutume, en fin de journée, à partir de 18h45 pour le coup d’envoi.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑