OM ou Feyenoord, qui va se qualifier selon les bookmakers ?

5 mai 2022 à 11:05 par Nicolas Toison

0
OM Feyenoord
L’OM accuse un retard d’un but à l’heure de recevoir Feyenoord, ce jeudi soir, au Vélodrome.

C’est maintenant ou jamais pour l’OM. Défaits par Feyenoord au match aller, sur le score de 3-2, les Marseillais doivent réagir ce soir, au Vélodrome, s’ils veulent se donner une chance de remporter un trophée européen. Cette demi-finale retour de la Ligue Europa Conférence s’annonce tendue, puisque c’est la première fois dans la compétition que Dimitri Payet et les siens ne se sont pas imposés lors du match aller. Pour se qualifier, il faudra montrer un tout autre visage que jeudi dernier.

L’OM favori pour le match, Feyenoord pour la qualification

Dans ce choc sous haute tension, Marseille est donné favori, avec une victoire cotée à 2,10, contre 3,15 pour l’équipe de Rotterdam. La cote d’un score de parité est de 3,75. Si les hommes de Jorge Sampaoli ont la faveur des bookmakers sur le match, la qualification penche du côté de leurs adversaires. L’équipe néerlandaise validant son ticket pour la finale à l’issue du match est cotée à 1,45, contre 2,58 pour la formation à domicile. Aux Phocéens d’inverser la tendance.

Vous aimerez aussi:  Vente OL: "Des progrès substantiels ont été faits" mais un nouveau report du closing

Les filets vont trembler dans cette demi-finale retour

Un 1-1 entre l’OM et Feyenoord est le résultat possédant la cote la plus faible (6,45). Les succès des derniers représentants français en Europe sur les scores de 2-1, et 1-0 pointent pas loin derrière, avec des cotes à 8 et 9,4. Cela laisse présager des prolongations, où Marseille devient le favori (9,9 contre 13,5). Quoi qu’il arrive, les bookmakers s’attendent à un match ouvert, puisque la cote d’une rencontre à plus de 1,5 buts est de 1,16. Une statistique qui pourrait plaire aux Phocéens, eux qui doivent absolument marquer pour espérer atteindre la finale.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑