OM, MHSC : Que vaut désormais Valère Germain sur le mercato ?

9 avril 2022 à 21:10 par Nicolas Toison

0
Valère Germain transfert
Une carrière tout au sud, après Monaco, Nice et Marseille, Valère Germain a posé ses valises à Montpellier, pour quatre ans.

Cet été, Valère Germain a posé ses valises au MHSC. Il arrivait en fin de contrat avec l’OM, après quatre ans de bons et loyaux services. L’Olympique de Marseille est le seul club à avoir payé une indemnité de transfert pour s’offrir le joueur, depuis l’entame de sa carrière. C’était lors du mercato estival 2017, -les Phocéens avaient dépensé 8 M€, pour l’arracher à son club formateur, l’ASM. S’il a réalisé de belles performances pour Monaco, c’est chez l’OGCN, en prêt, qu’il s’est révélé en Ligue 1, avec une saison 2015-2016, à 14 buts et 6 passes décisives.

L’ancien de l’OM est sous contrat pour encore deux ans

A l’issue de son premier exercice marseillais, son plus réussi, Valère Germain est au top de sa forme, et il en est de même pour sa valeur marchande, qui est estimée à 10 millions d’euros, selon Transfermarkt. Avec une influence à la baisse, et un âge relativement avancé (31 ans), il est logique que quatre ans plus tard, sa valorisation a chuté, pour atteindre les 3 millions d’euros. Même son de cloche du côté de l’Observatoire du football (CIES), qui l’estime entre 1 et 2 millions d’euros. L’été dernier, l’avant-centre a signé un contrat jusqu’en 2024, avec les Montpelliérains.

Vous aimerez aussi:  RC Lens: Salaire, contrat, ce que Corentin Jean a signé avec l'Inter Miami

Valère Germain rencontre des difficultés au MHSC

L’arrivée chez les champions de France 2011-2012 ne se fait pas sans problème. Recruté pour pallier aux départs des deux stars d’attaque de Montpellier, Andy Delort (Nice) et Gaëtan Laborde (Rennes), le nouveau numéro 9 débute bien la saison, avec 3 buts, lors de ses trois premiers matchs. Cependant, cette dynamique ne va pas durer. De moins bonnes performances, couplées à la montée en puissance d’un concurrent de taille, Elye Wahi, lui ont compliqué ses premiers mois dans l’Hérault. A Olivier Dall’Oglio, son entraîneur, de trouver les solutions pour maximiser le potentiel d’attaque de ce duo.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑