OM: Combien vaut désormais Amine Harit sur le mercato ?

10 août 2022 à 18:55 par Leo Faussemagne

0
Amine Harit transfert
Amine Harit semble s’éloigner chaque jour un peu plus de l’Olympique de Marseille.

Où va jouer Amine Harit cette saison? Prêté à l’OM l’année dernière, le milieu offensif de 25 ans est retourné à Schalke, qui est remonté en Bundesliga après une saison en deuxième division. Si le club allemand souhaite profiter de sa cote sur le marché pour le vendre, le Marocain favorisait un retour à Marseille, mais depuis le changement d’entraîneur, la donne a changé et le club phocéen ne semble plus disposé, à mettre le prix demandé par Schalke. D’autant plus que le club phocéen s’est beaucoup renforcé dans le secteur offensif, sur ce mercato, et attend la signature imminente d’Alexis Sanchez.

Amine Harit vers un retour à l’OM?

Formé au FC Nantes, il ne jouera qu’une saison pleine (34 matches) en 2016-2017 avec les Canaris, avant d’être transféré à Schalke contre 8 millions d’euros. En difficulté financière et relégué à l’échelon inférieur en 2021, le club allemand prête son joueur à l’OM pour une saison, sans option d’achat. Durant ses années en Bundesliga, l’international marocain (14 sélections) atteint sa valorisation la plus élevée, de l’ordre de 30 M€. Aujourd’hui, alors que son contrat outre-Rhin expire en 2024, il ne vaut plus que le tiers de cette estimation, soit 10 millions d’euros, selon Transfermarkt. Une valeur marchande qui s’accorde avec celle de l’Observatoire du football, située entre 7 et 10 millions d’euros.

Vous aimerez aussi:  OM: Le directeur marketing officialise son départ

Plus grosse valeur marchande de Schalke

Fraîchement remonté en Bundesliga, le club basé à Gelsenkirchen souhaite se séparer d’Amine Harit car il possède la meilleure valeur marchande du club et aussi, l’un des plus gros salaires. Après sa prolongation de contrat fin 2019, il touchait 3,5 M€ brut annuels en Allemagne mais l’ancien nantais avait revu ses exigences salariales à la baisse pour jouer à l’OM. Pisté par Galatasaray ces dernières semaines, le natif de Pontoise n’ira pas en Turquie, les deux parties ne s’étant pas accordées sur le salaire. Son avenir reste donc assez flou, alors que la fenêtre estivale se clôture dans trois semaines.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑