Comment Nike a perdu Messi au profit d’Adidas pour un détail « insignifiant »

16 octobre 2022 à 13:50 par Thomas

0
Lionel Messi Nike Adidas
Si Lionel Messi est devenue une tête de gondole internationale d’Adidas, il n’en a pas toujours été ainsi.

Le monde des équipementiers sportifs regorge lui aussi d’histoires et anecdotes savoureuses, d’athlètes et de transferts ratés, pour des raisons parfois singulières. C’est le cas rapporté de Lionel Messi. Si l’attaquant du PSG est depuis des années, une image bien établie de la marque Adidas, La Pulga a débuté autrement sa carrière, chaussé de crampons de la marque Nike.

Nike avait la main la première sur l’attaquant du PSG

Tels que le rapportent Jonathan Clegg et Joshua Robinso, dans le livre à sortir, « Messi vs. Ronaldo : One Rivalry, Two GOATs, and the Era That Remade the World’s Game », et dont le Wall Street Journal publie, selon The Mirror, les bonnes feuilles, tout s’est joué en 2006, à quelques semaines de la Coupe du monde en Allemagne. Lionel Messi a alors 19 ans et depuis l’adolescence, il est une pépite sponsorisée par la Virgule.

La volte-face du père de Lionel Messi pour quelques vêtements de plus ?

Mais alors que Nike préparait le shooting de ses ambassadeurs, en vue de sa campagne promotionnelle précédent le Mondial, le clan Messi a fait savoir qu’il rejoignait le groupe Adidas rival. Les deux auteurs rapportent que cette volte-face serait le fait de Jorge, le près de Lionel Messi, que Nike aurait contrarié, en refusant de lui envoyer un supplément d’articles sportifs, commandés à la marque pour son fils. Vexés pour une histoire de survêtements, la famille du septuple Ballon d’or, a donc changé un pan important de la carrière de l’un voire du plus grand footballeur de l’histoire.

Toute une carrière en club sous les couleurs de la Virgule

Devenu l’image mondiale d’Adidas, Lionel Messi a pourtant la particularité de n’avoir joué toute sa carrière au service de clubs fournis par Nike, au Barça et désormais au PSG. Adidas l’habille toutefois, quand il défend l’Argentine.

Vous aimerez aussi:  PSG: A bord de Al Lusail, le yacht à 300 M$ de l'émir du Qatar


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑