Man City attaque un club chilien pour plagiat (qui conteste les accusations)

18 février 2022 à 13:15 par Nicolas Toison

0
Des logos similaires, une appellation « City » commune aux deux clubs, à Manchester l’on apprécie guère les similitudes avec le club Santiago City, nouvellement créé, en 2020.

Avec 7 victoires en 8 matchs, Manchester City est impérial en ce début d’année. Les Mancuniens ne laissent rien au hasard, que ce soit sur le terrain, comme en dehors. Ils ont récemment accusé un club chilien de cinquième division pour plagiat de leur marque et de écusson. Des faits contestés par Santiago City, la formation en question, qui a officiellement été fondée en 2020. L’équipe mancunienne a engagé des avocats afin de défendre sa propriété intellectuelle, comme l’indique le Daily Mail.

Manchester City attaque Santiago City pour plagiat

Le club anglais a adressé une lettre de cessation au club chilien, en raison de similitudes frappantes entre les écussons et le nom (City), des deux formations. Celle-ci sert à avertir Santiago City qu’une action en justice peut être engagée, s’il ne change pas son blason. L’équipe chilienne est accusée d’induire le public en erreur, avec un marketing qui suggère qu’il fait partie du City Football Group (CFG), car il emprunte les mêmes codes graphiques. Dans sa lettre, le groupe a insisté sur le fait qu’il ne possède aucune formation au Chili, mais a des franchises dans les villes de Melbourne, New York, Mumbai et Troyes, entre autres.

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Une publication partagée par Santiago City FC (@sancityfc)

Le club chilien apparaît peu ébranlé par les accusations

Malgré ces procédures judiciaires, Santiago City, qui n’a pas encore joué un seul match professionnel, ne semble pas perturbé par l’avertissement des Citizens, concernant la ressemblance de leurs écussons. « Il s’agit d’un club modeste qui a enregistré le nom de Santiago City et en aucun cas il n’a été fait allusion, ou sous-entendu, qu’il fait partie d’un quelconque groupe d’affaires. Quel que soit le nom qu’on lui donne », affirme Christian Berndt, l’avocat du club chilien, selon le média chilien La Tercera. Il a également déclaré que le club cherche à résoudre le conflit à l’amiable. Pendant ce temps-là, la formation chilienne continue de publier des clichés de ses joueurs à l’entraînement, avec l’écusson en question, bien en vue.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑