Girondins de Bordeaux: Fernando, « l’avenir de sa famille » ça coûte cher !

7 juin 2011 à 14:34 par Palissarde

2
Jean-Louis Triaud, président des Girondins de Bordeaux

Jean-Louis Triaud, président des Girondins de Bordeaux

Fernando Menegazzo devrait quitter les Girondins de Bordeaux durant le mercato 2011. Le club souhaitait garder son joueur, alors que le Brésilien avait signé un contrat jusqu’en juin 2014, mais soit, s’il en est ainsi… Difficile pour l’équipe française de résister financièrement face aux pétrodollars des Emirats. Fernando est en effet annoncé dans le club d’Al Gharafa. Bordeaux devrait toucher une indemnité de transfert de plus de 4M€ dans cette opération.

En revanche, ce qui semble beaucoup plus cocasse dans l’histoire, c’est l’argument utilisé par Jean-Louis Triaud, le président Girondin, pour expliquer la décision de son joueur. « Il s’agit d’un choix de fin de carrière qui lui permettrait d’assurer l’avenir de sa famille », explique-t-il. L’avenir de sa famille… A Bordeaux, Fernando était tout de même assuré de toucher une rémunération de 120 000 euros brut par mois jusqu’en 2014. « L’avenir de sa famille » coûte visiblement sacrément cher pour qu’un tel montant ne soit pas suffisant.

Vous aimerez aussi:  Une prime énorme promise aux Anglais en cas de sacre au Mondial 2022

120 000 euros par mois aux Girondins de Bordeaux, ça ne suffit pas pour « assurer l’avenir de la famille » de Fernando ?

Heureusement qu’on a pas tous à partir jusqu’aux Emirats pour « assurer l’avenir de notre famille »… Jean-Louis Triaud aurait tout simplement pu dire que Fernando partait parce qu’il souhaite gagner plus d’argent, c’était suffisant ! Même si surement moins sympathique qu’une personne dont la volonté est d' »assurer l’avenir de sa famille »…


2 Responses to Girondins de Bordeaux: Fernando, « l’avenir de sa famille » ça coûte cher !

  1. Arnaud says:

    Seulement Fernando est un joueur apprécié à Bordeaux ! Effectivement il semble partir pour l'argent et c'est heureusement son droit, le président Triaud met les formes pour expliquer le choix de vie d'un joueur qui est transférable pour "services rendus". Tout le monde peut le comprendre sans décodeur et il n'a pas à le dire d'une autre manière. Pas la peine d'en faire des hypocrites. Reste la question de l'utilité de cet article…

    • Palissarde says:

      Désolé Arnaud, mais d'une je n'ai jamais traité Jean-Louis Triaud d'"hypocrite" et de deux des termes comme "services rendus" ou "avenir de sa famille" sont utilisés pour des cas autrement plus importants que celui d'un joueur de football. L'"avenir de la famille" de Fernando est également assuré avec son contrat à Bordeaux pour 120 000 euros par mois. C'était le simple message de ce billet, que vous n'êtes nullement obligé de lire s'il ne vous intéresse pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑