FC Nantes, Stade Rennais, ASM: Les primés déjà gagnées en Ligue Europa

9 septembre 2022 à 11:45 par Leo Faussemagne

0
Trois clubs engagés, trois victoires pour les clubs français, ce jeudi.

Ce jeudi soir, nos trois formations françaises engagées en C3 se sont toutes imposées, dans le cadre de la 1ère journée de la phase de groupes de Ligue Europa. Si le Stade Rennais et l’AS Monaco ont gagné hors de leurs terres, respectivement chez les Chypriotes de Larnaca et les Serbes de Belgrade, le FC Nantes a enchanté la Beaujoire avec une victoire 2-1 obtenue dans le temps additionnel, face aux Grecs de l’Olympiakos. Ces résultats positifs vont faire du bien à l’indice UEFA de la France mais aussi au porte-monnaie des clubs intéressés, qui va s’épaissir grâce aux différentes primes.

Le Stade Rennais et l’AS Monaco ont déjà 7 M€ de primes, un peu moins pour le FC Nantes

Comme pour la Ligue des Champions, l’UEFA distribue un bonus à la performance pour récompenser les bons résultats des équipes de C3. Nos trois clubs français ayant tous gagné, ils ajoutent 630 000 euros à leur butin en Coupe d’Europe, cette saison. À ce stade de la compétition, le FC Nantes a déjà récolté 5,316 M€ de primes, contre 7,032 M€ pour l’AS Monaco (hors bonus précédemment gagnés de la C1), et 7,296 M€ pour le Stade Rennais. De cette somme, le bonus à la participation, commun aux 32 formations de Ligue Europa, représente une part fixe de 3,63 millions d’euros, soit 5 fois moins que pour la C1 (15,64 M€). Si les trois clubs de Ligue 1 affichent des gains différents, c’est dû à la prime au coefficient, calculé selon le rang UEFA de chaque équipe. Respectivement 10ème et 12ème, bretons et monégasques revendiquent 3,036 M€ et 2,772 M€, contre 1,056 M€ pour les nantais.

Vous aimerez aussi:  RC Lens, OGCN: Les recrues les plus chères au CV de Florent Ghisolfi

Finir en tête de son groupe rapportera davantage

Avec leur victoire inaugurale, Rennes, Monaco et Nantes peuvent s’imaginer terminer en tête de leur groupe, même si la tâche sera ardue pour les Canaris. Une qualification à la première place rapporte 500 000 euros de bonus, en plus des 1,2 M€ promis à l’’équipe qui atteint les huitièmes de finale. Les trois représentants français se partageront entre eux les revenus des droits à l’audiovisuel, qui constitue le quatrième et dernier poste de recettes du tournoi. Pour donner une idée des potentiels gains finaux des clubs français en Ligue Europa, l’OGC Nice et le LOSC avaient remporté, il y a deux saisons, 12 et 18 millions d’euros, après leur élimination en huitièmes de finale.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑