Cristiano Ronaldo investit sur le cricket et les NFT ; la société lève 100 M$

23 mars 2022 à 19:50 par Nicolas Toison

0
Cristiano Ronaldo NFT
Un nouveau business pour Cristiano Ronaldo qui vient d’investir dans ce que certains comparent au Sorare du cricket.

La technologie de la blockchain prend de plus en plus d’importance dans notre société, ces dernières années. Que ce soit via des fan tokens, des partenariats, ou des Non Fungible Token (NFT), le secteur sportif est l’un des plus impactés, par cette montée en puissance. Selon Bloomberg, Cristiano Ronaldo a investi dans FanCraze, une plateforme en ligne d’échange de NFT liés au jeu de cricket. L’entreprise a récemment levé 100 M$, soit près de 91 M€.

Une levée de fonds à 100 M$ pour la plateforme aux NFT de cricket

Dans un nouveau cycle de financement, environ 91 M€ ont déjà été levés par FanCraze, anciennement connu sous le nom de Faze Technologies. Bien qu’elle ne compte pas s’arrêter à ce montant-là, la société a notamment reçu le soutien du quintuple Ballon d’or, Cristiano Ronaldo. Elle a mis en vente ses premiers collectibles liés au jeu de cricket, en janvier dernier, sur sa marketplace, qui opère sur la blockchain Flow. Cela intervient après un accord conclu avec le Conseil international du cricket (ICC), pour les droits de son catalogue de clips vidéo et audio, remontant jusqu’à 1975, d’après Forbes.

Cristiano Ronaldo n’est pas étranger à l’univers de la blockchain

Ce n’est pas la première fois que le joueur mancunien est lié à cette technologie. Durant son aventure turinoise, une prime pour célébrer ses 770 buts en carrière lui avait été payée en fan token de la Juve, le $JUV. CR7 n’est également pas le seul footballeur de renom à s’investir dans la blockchain. Il y a quelques semaines, Marco Verratti, le milieu de terrain du PSG, a acheté une île dans le métaverse The Sandbox, tandis que ses coéquipiers, Neymar et Leandro Paredes, se sont montrés particulièrement friands de NFT.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑