//taboola

Ligue 1: Paris sportifs, stats, infos de la 19e journée

25 janvier 2024 à 18:20 par Article partenaire

0
Une 19e journée goûtue en Ligue 1.

C’est une pâtisserie à base de pâte à choux qui prend la forme d’une roue de vélo, en hommage au cyclisme. Vous aimez le Paris-Brest ? Tant mieux, car vous risquez d’en manger. Une première bouchée ce dimanche soir pour clore la 19e journée de la Ligue 1 et en suivant, le mercredi 7 février en prime time, à l’occasion des huitièmes de finale de la Coupe de France.

Double ration donc et autant d’occasions de répéter les gammes du paris sportif ; ce premier opus du week-end en dira forcément long sur l’issue du match suivant. Quoi qu’en dise le refrain de la Coupe qui nivèle les valeurs. Dimanche, le PSG sera largement favori contre un adversaire qui ne l’a battu que quatre fois dans son histoire. Il le sera au moins tout autant dix jours plus tard, sur sa même pelouse du Parc des Princes.

C’est l’une des rares, sinon la seule certitude du moment, dans le grand monde du ballon rond en Ligue 1. Le reste est indécis, à commencer par l’opposition au sud, de l’OM et de l’AS Monaco. C’est contre le club princier que Gennaro Gattuso a débuté sur le banc de l’OM, le 30 septembre dernier. Quatre mois plus tard, on ne peut pas dire qu’il soit beaucoup plus avancé. L’argument peut aussi valoir à son adversaire, qui dirige un collectif aux performances inégales.

Et puisque l’on parle d’inégalité, cette 19e journée débutera par l’opposition de l’OL et du Stade Rennais, deux clubs qui ont en commun d’avoir totalement manqué leur début de saison. Ils sont la meilleure preuve qu’il n’y a vraiment rien de sûr. Cette saison particulièrement.

Top 3 des affiches de la 19e journée pour parier en Ligue 1

Lyon – Rennes

L’OL est-il retombé dans ses vieux travers au Havre ? Le SRFC a-t-il retrouvé la flamme face à l’OGC Nice ? Doit-on en déduire qu’au Groupama Stadium, les deux équipes vont se neutraliser ce vendredi ? Entre Lyon et Rennes, au 21e siècle, les matchs nuls ne sont pas monnaie courante. En moyenne un match sur 4,5 se solde par un partage des points et le dernier remonte à quatre ans, en 2020. Néanmoins, entre les premiers en manque de points et les autres aux performances aléatoires, le nul n’est ici pas à exclure. Il est coté à 3,37 sur Vbet, mais ressort en évidence au résultat précis le plus envisagé (le 1-1, à la cote de 5,1). Sinon, le Stade Rennais qui gagne paie 2,52 fois la mise et si c’est l’OL cela vaut 2,66.

Notre pronostic :
Match nul

Marseille – Monaco

Cette 19e levée de Ligue 1 est clairement une journée de gala. Avec des affiches tous les soirs. Celle qui oppose l’OM à l’AS Monaco est un classique du foot français et un derby de la Méditerranée. C’est aussi une affiche fertile en but. Le 0-0 est très souvent à proscrire entre les deux clubs, il n’y en a eu que deux sur les trente dernières saisons. C’est dire. Le nul par contre n’est pas inédit. C’est qu’entre Marseille et Monaco le bilan est à l’équilibre presque parfait : 17 victoires pour l’OM contre 15 à l’ASM et 17 partages des points, en 30 ans. Ce nul paie sur Vbet 3,88 fois la mise, alors que la victoire des locaux est à 2,25 et 2,73 celle des visiteurs.

Vous aimerez aussi:  OM ou Atalanta, qui ira en finale selon les bookmakers ?

Notre pronostic :
Match nul

Paris – Brest

Si Brest est le tube de cette saison 2023-2024 de Ligue 1, difficile quand même d’imaginer que le club breton poursuive sa dynamique ce dimanche soir, sur la pelouse du champion de France. Quatre fois seulement dans toute l’histoire, Brest a dominé Paris et il faut remonter loin au siècle dernier pour trouver trace de ces succès. Même le nul est une hypothèse assez improbables, qui n’a eu lieu qu’une fois en trente ans. Tout le reste est signe de victoire parisienne. Forcément qu’à la lecture de ces informations, les cotes du match plaident très largement à la faveur des partenaires de Kylian Mbappé. Pour Vbet, la victoire de Paris est à 1,41, celle de Brest à 6,2 et le nul à 5,1.

Notre pronostic :
Victoire du PSG

La statistique de la journée de Ligue 1

43%. Le retour de suspension de Dejan Lovren en défense centrale de l’Olympique Lyonnais ne sera clairement pas de trop, à l’instant pour les Gones d’affronter le Stade Rennais. D’abord en raison de la double expulsion d’O’Brien et de Caleta-Car, le week-end dernier. Et parce qu’avec Lovren dans son onze, l’OL remporte presque un match sur deux (43%), contre 10% seulement de victoire quand il n’est pas là. Cela s’est d’ailleurs vérifié face au Havre, dimanche (défaite 1-3).

Paris sportifs : la cote du week-end

1,95, Lille qui gagne contre Montpellier. Même dans l’Hérault, au stade La Mosson. Voilà quatre ans et cinq matchs consécutifs que les Dogues dominent le MHSC, à domicile comme à l’extérieur. Et sept ans qu’ils n’ont plus perdu face au club de La Paillade. En conséquence, les hommes de Paulo Fonseca seront logiquement favoris ce dimanche dès 13h.

Bon à savoir: la liste des joueurs suspendus

Exclu face au PSG, pour une faute sur Barcola lancé vers le but, le Lensois Jonathan Gradit devra passer son tour ce week-end. Même cause et effets pour la charnière défensive de l’OL face au Havre, O’Brien – Caleta-Car, les deux ont été évincés en cours de match, dimanche dernier. C’est également le cas du Messin, Christophe Hérelle et encore du Nantais Bénie Traoré, lequel a écopé de trois matchs par la commission de discipline de la LFP.

Calendrier complet de la 19e journée

Lyon – Rennes (vendredi à 21h)
Nice – Metz (samedi à 17h)
Marseille – Monaco (samedi à 21h)
Montpellier – Lille (dimanche à 13h)
Clermont – Strasbourg (dimanche à 15h)
Lorient – Le Havre (dimanche à 15h)
Reims – Nantes (dimanche à 15h)
Toulouse – Lens (dimanche à 17h05)
Paris – Brest (dimanche à 20h45)


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑