Les affluences de la 18e journée de Ligue 1

15 janvier 2024 à 11:55 par Thomas

1
Un nouveau match à guichet fermé à Lens, pour la visite du PSG.

Les mêmes et recommencent. C’est le résumé des premières affluences de l’année 2024 dans les stades de la Ligue 1, à la moyenne très proche de ce qu’elles étaient pour la première moitié de la saison 2023-22024. A savoir que ce week-end, un cumul de 235 791 spectateurs sont venus garnir les tribunes des neuf matchs de la 18e journée, cela vaut une moyenne à 26 199 par rencontre. Comme l’équivalent proche de Stade Rennais – OGC Nice, samedi. Et l’équivalent aussi, des 26 631 de la saison en cours.

Une 18e journée dans la moyenne de la Ligue 1

C’est au Vélodrome de l’Olympique de Marseille qu’il y avait le plus de monde, mais dans des proportions inférieures à l’ordinaire phocéen, peut-être cela s’explique par le jour et la case horaire du vendredi en soirée. Autre jour, autre soirée et audience de gala pour le RC Lens à Bollaert-Dellelis, avec la réception du Paris Saint-Germain, suivie par plus de 38 000 spectateurs. C’est un énième match consécutif à guichet fermé, pour le club nordiste.

L’OM au top, Lens au max et Monaco au plus bas

En revanche, ça ne progresse pas au stade Louis II, en dépit de l’affiche de haut de tableau entre l’AS Monaco et le Stade de Reims, samedi en fin d’après-midi. Les fans du club princier se sont invités la frustration de la défaite, il n’empêche qu’à 4 302 spectateurs selon L’Equipe, c’est six fois moins que la moyenne de cette journée de championnat et douze fois celle enregistrée au Vélodrome. C’est aussi la plus faible de la saison pour l’ASM.

Les affluences de la 18e journée de Ligue 1

Marseille – Strasbourg = 53 616
Lens – Paris = 38 200
Lille – Lorient = 35 204
Rennes – Nice = 26 680
Le Havre – Lyon = 23 146
Metz – Toulouse = 21 065
Nantes – Clermont = 20 866
Brest – Montpellier = 12 712
Monaco – Reims = 4 302


One Response to Les affluences de la 18e journée de Ligue 1

  1. Patch says:

    Très courageux d’aller voir des matchs moyens dans des ambiances malsaines et tardives… le foot populaire a disparu depuis longtemps par un footbiz qui a exclu familles et véhiculant une violence verbale et agressivité dans et autour des tribunes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑

<<<<<<< HEAD