Le salaire de Baptiste Reynet au Dijon FCO

7 avril 2018 à 23:40 par Ludo

0

Baptiste Reynet est sous contrat avec le DFCO, jusqu’à la fin de la saison 2020-21. – @Twitter

C’est un paradoxe qu’au classement des défenses de Ligue 1, le Dijon FCO pointe en dernière position, alors qu’il affiche cette saison une solidité exemplaire à domicile, pour un club de cette dimension. Solidité qui repose justement beaucoup sur les épaules du gardien de but Baptiste Reynet. Lequel, à 27 ans, est un cadre du vestiaire du club et depuis la fin du mois de juillet dernier payé en tant que tel, après qu’il ait prolongé son contrat. Depuis ce 28 juillet, le salaire de Baptiste Reynet au Dijon FCO est estimé proche de 45.000 euros bruts mensuels.

Le salaire de Baptiste Reynet a été augmenté l’été dernier, en même temps qu’il a prolongé avec le Dijon FCO

Soit l’équivalent (or primes éventuelles négociées en plus) d’autres leaders de l’effectif, à l’exemple de l’expérimenté milieu de terrain Florent Balmont. Selon les estimations de L’Equipe, le salaire de Reynet a quasiment doublé, au moment de sa prolongation, c’est la conséquence logique de belles saisons sous le maillot « rouge » (de ses partenaires, lui en porte un différent dans ses buts), du club bourguignon et d’un intérêt avéré d’équipes supérieures, sur le dernier marché des transferts de l’été. Son nouveau contrat associe le portier au Dijon Football Côte-d’Or, jusqu’à la fin de la saison 2020-2021.

Un gardien de but sollicité sur le marché des transferts

Il n’est pas dit qu’il aille au bout de ce bail car la porte pourrait s’ouvrir au prochain mercato, si des offres acceptables pour tout le monde (comprendre son club et lui) sont formulées. L’été dernier, il fut proche de Montpellier et avait également été sondé par l’Olympique de Marseille.

Vous aimerez aussi:  FIFA 23: Quand tout un 11 de Cristiano Ronaldo en affronte un de Messi, lequel gagne ?


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑