Que gagnent les Français de la MLS 2019 ?

30 mars 2019 à 16:50 par Thomas

0

Une quinzaine de Français environ, évoluent en MLS, aux Etats-Unis.

Ils sont une quinzaine exilés cette saison, de l’autre côté de l’Atlantique. Dans le sillage de l’ancien milieu de l’OM et du Stade Rennais, Romain Alessandrini, comme tête d’affiche et de salaire, du contingent des joueurs français du championnat de MLS ; le soccer aux Etats-Unis. Coéquipier de Zlatan Ibrahimovic au Galaxy de Los Angeles, il est le seul footballeur tricolore à dépasser le million de dollars de revenus : cet exercice 2018-19, il gagne très exactement 1 869 996 $, soit 1,665M€.

Romain Alessandrini est le Français le mieux payé de la MLS 2019

Alessandrini est proche du Top 20 des mieux rémunérés de la Ligue nord-américaine, que domine le milieu défensif Michael Bradley, à 6,5M$ (5,8M€), depuis le départ de son partenaire à Toronto, Sebastian Giovinco, sur la fin du mois de janvier dernier. Du côté des Frenchies, Alessandrini devance Claude Dielna sur l’échelle des plus hauts salaires. Le natif de Clichy, ex-joueur de Lorient, d’Istres ou d’Ajaccio gagne un peu plus de 800 000 euros la saison, pour défendre les couleurs du New England Revolution.

Un gros écart avec l’Europe mais l’intérêt pour la MLS est grandissant

L’un, sinon le footballeur le plus ancien des Français de la Major League Soccer, Aurélien Collin, a récemment quitté le New York Red Bulls pour l’Union de Philadelphie. Son nouveau salaire n’a pas encore été communiqué, mais il est inférieur ou égal aux 400 000 euros environ, qu’il recevait au club de la Grosse Pomme. Aux Etats-Unis, différemment de l’Europe, les franchises doivent respecter un salary cap, avec des exceptions, notamment pour recruter des joueurs premiums. Le salaire en MLS approche la moyenne de 30 000 dollars (26 700€), contre presque 100 000 euros bruts mensuels, pour un joueur de Ligue 1. L’écart est encore important avec l’Europe, mais la croissance du soccer est soutenue aux US, dopée par l’arrivée prochaine de David Beckham, en tant que propriétaire d’une franchise à Miami.

Les salaires de Français de la MLS 2019*

Romain Alessandrini (LA Galaxy) = 1 869 996$ (1,665M€)
Claude Dielna (New England Revolution) = 909 861$ (810 000€)
Yohan Croizet (Sporting Kansas City) = 680 004$ (605 700€)
Chris Mavinga (Toronto FC) = 563 333,37 (501 000€)
Wilfried Zahibo (New England Revolution) = 544 000$ (485 000€)
Aurélien Collin (Philadelphia Union) = 450 000$ aux NY Red Bulls (400 000€)
Maxime Chanot (New York City FC) 408 000$ (363 000€)
Frédéric Brillant (D.C. United) = 299 999,96 (267 000€)
Clément Diop (Impact Montreal) = 97 290$ (86 600€)
Florian Valot (New York Red Bulls) = 71 136,45$ (63 300€)
Vincent Bezecourt (New York Red Bulls) = 69 921,40$ (62 200€)
Jordy Delem (Seattle Sounders FC) = 67 500$ (60 000€)
Florentin Pogba (Atlanta) = 50 000$ (55 500€)
Paul Marie (San Jose Earthquakes) = 54 500,04 (48 525€)
Mathieu Deplagne ( FC Cincinnati) = NC
Romain Métanire (Minnesota United FC) = NC

Vous aimerez aussi:  Real Madrid: Les 10 joueurs les mieux payés du Real Madrid en 2023

* Salaires et primes compris


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑