OM Transfert – Ça coûterait combien de recruter Samuel Grandsir (ESTAC) ?

9 mai 2018 à 18:25 par Ludo

0

En dépit des difficultés troyennes à se sauver en Ligue 1, Samuel Grandsir est l’une des satisfactions de la saison de l’ESTAC. – @SamuelGrandsir

Trois buts et cinq passes décisives, pour qui évolue chez un promu, ce sont des stats qui forcent l’intérêt. Samuel Gandsir le suscite, chez beaucoup en Ligue 1, dont l’Olympique de Marseille, selon les informations récentes de l’émission Téléfoot. Le milieu offensif de l’ESTAC compte parmi les révélations de la saison. A seulement 21 ans, il est un jeune joueur en devenir, dont l’avenir justement, pourrait passer ailleurs qu’à Troyes, surtout si le club de l’Aube doit retourner en Ligue 2, à l’issue de l’exercice. Combien alors, ça pourrait coûter à l’OM de recruter Samuel Grandsir ? Analysons…

Une valeur marchande proche de 5M€, mais un intérêt fort et pas que de l’OM

Présentement, l’international espoir aux 2 sélections avec l’équipe de France taquine les 5 millions d’euros en valeur en transfert, selon les versions de Transfermarkt, comme de l’Observatoire du football. La forte concurrence à son sujet est de nature à le valoriser significativement plus, mais deux éléments lui sont contraires, à lui ou plutôt à l’ESTAC : le premier est lié à la situation sportive de son club, 17e et présentement relégable en Ligue 2, à deux levées de la fin du championnat. Le deuxième est la conséquence du contrat du joueur, jusqu’à la fin du mois de juin 2019. Soit, au terme de l’exercice prochain. Comme il est courtisé, il n’est pas faux de penser que le joueur ne prolongera pas. Cela veut donc dire pour Troyes, de le vendre dès cet été, pour essayer d’enregistrer une indemnité sur le transfert.

Samuel Grandsir est sous contrat jusqu’en juin 2019 avec l’ESTAC Troyes

En changeant d’écurie, Samuel Gandsir basculera de surcroît dans une autre sphère financière. Avec des émoluments bien supérieur, s’il signe à l’OM, que son salaire troyens, estimé proche de 250.000 euros bruts la saison, sans les variables additionnelles. C’est proche de l’équivalent d’un premier contrat pro, dans le collectif phocéen. A Marseille ou ailleurs, le milieu offensif a l’assurance d’être naturellement augmenté.

Vous aimerez aussi:  OM, PSG: Ce que la saison 2021-2022 de Ligue 1 leur a rapporté


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑