OM, OL Transfert – Combien ça coûterait de recruter Pedro Rebocho (Guingamp) ?

10 mai 2019 à 18:10 par Ludo

0

Pedro Rebocho a des touches pour la saison prochaine, que Guingamp reste en Ligue 1 ou descende d’un étage.

Du renfort à gauche, le besoin serait pour l’OL et identifié à l’OM qui cherche une doublure, voire une alternative à Jordan Amavi. Selon les médias portugais, les deux clubs suivraient un même profil de joueur qu’est celui de Pedro Rebocho, à Guingamp. La latéral de 24 ans ne devrait pas poursuivre l’aventure en Bretagne car il est convoité, par-delà même les frontières de la Ligue 1, tandis que l’En Avant est proche de descendre en division inférieure, au terme de cet exercice. Voyons alors ce qu’il pourrait en coûter de recruter le joueur formé au Benfica.

L’OL et l’OM sur le même profil de latéral gauche

Rebocho a rejoint Guingamp en 2017, en provenance de Moreirense FC au Portugal. Le coût de son transfert, à l’époque avoisinerait le demi-million d’euros, sans les variables possibles. Désormais, Pedro Rebocho est estimé à 4 millions d’euros par Transfermarkt et dans une fourchette comprise entre 4 et 7 millions d’euros pour le Centre international d’études du sport. Des deux analyses, il ressort que sa cote marchande est en progression régulière, sous le maillot de Guingamp. Le joueur a été prolongé presque un an tout pile après son arrivée en Bretagne. Depuis, il a un contrat jusqu’au 30 juin 2022, avec les Bretons.

Vous aimerez aussi:  L'OM officialise (déjà) son prochain sponsor sur le maillot après Cazoo

Pedro Rebocho est sous contrat jusqu’en 2022 avec Guingamp

Le futur de l’En Avant Guingamp – s’il est maintenu ou relégué en Ligue 2 -, devrait forcer le choix de Rebocho. S’il est exact qu’il est courtisé par l’OM, l’OL, mais aussi Leicester, il ne poursuivra pas l’expérience au Roudourou. Guingamp aura besoin d’argent frais et le joueur d’un challenge sportif d’un niveau supérieur. Pour ce qui concerne ses émoluments financiers, son salaire guingampais n’est pas connu, mais selon les chiffres de l’enquête de L’Equipe publiée en février, il est inférieur à 45 000 euros bruts mensuel, hors variables. Les règlements du football prévoient – sous certaines conditions, toutefois – que la rémunération d’un joueur puisse baisser, dans le cas où un club descend d’une division.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑