Loeb, Tsonga, …: En Suisse aussi, la fiscalité pourrait changer !

7 mars 2012 à 9:35 par Marc Limacher

0
Sebastien Loeb - @Iconsport

Sebastien Loeb, WRC - @Iconsport

Alors que durant toute la semaine dernière, l’hexagone a été secoué par les déclarations du candidat PS à la présidentielle, François Hollande, sur une taxation à 75% des revenus de plus d’1 million d’euros annuels. Le monde de la F1 n’était pas concerné par cette annonce, qui ne devrait d’ailleurs pas être appliqué tant un émissaire du candidat rassure les stars du showbizz parisien et sportif depuis quelques jours. Toutefois, un mouvement intéressant se profile en Suisse. En effet, le forfait fiscal, qui bénéficie aux étrangers fortunés, pourrait être légèrement augmenté. Le Parlement Suisse examine actuellement un projet de loi visant à taxer un peu plus les riches étrangers résidant dans le pays et qui bénéficient du système du forfait fiscal. Le texte a été adopté mardi par le Conseil d’Etat. Prochaine étape : le Conseil national.

Sébastien Loeb, Jo-Wilfried Tsonga, … pourraient bientôt payer plus d’impôts en Suisse !

Outre Michael Schumacher, Lewis Hamilton, Fernando Alonso et la grande majorité des pilotes de Formule 1, ainsi que Sébastien Loeb, Alain Delon, Alain Prost, le chanteur Phil Collins, plusieurs joueurs et joueuses de tennis (comme Tsonga, Monfils ou Gasquet en France), le forfait fiscal bénéficie à environ 5000 riches résident étrangers. Ce système est sous le feu des critiques depuis plus de 10 ans en Suisse. Il était calculé de façon complexe et basé sur le logement pour refléter le train de vie et pas la richesse réelle. Le gouvernement propose donc d’augmenter cette recette de manière mesurée. Cela rapporterait 556 millions d’euros en plus à L’Etat Suisse, si la loi est adopté. A la condition que les étrangers ne quittent pas le pays !

Une mesure qui pourrait rapporter 556M€ à l’Etat Suisse

Vous aimerez aussi:  F1: Max Verstappen reçoit ce cadeau à 200 000€ pour son titre mondial

Une première étape vers un autre projet. En effet, dans les coulisses, les socialistes estiment que la plupart des riches ne respectent pas les 90 jours réglementaires de résidence helvétique pour bénéficier du forfait, citant d’ailleurs notre idole des jeunes Johnny Hallyday comme exemple. Notons que sous la pression le canton de Zurich et de Shaffouse ont supprimé le forfait fiscal. Deux autres cantons ont préférés l’augmenter légèrement, tandis que deux autres, ceux de Lucerne et Appenzell Rodes-Extérieures, vont se prononcer par référendum sur la question.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑