//taboola

Sébastien Loeb nous a ouvert les portes de son team

15 mai 2012 à 19:50 par Thomas

0

Sébastien Loeb en piste photo @Icon Sport

Vous voilà patron de votre propre écurie, qu’est-ce que cela change pour vous ?

Sébastien Loeb : C’est très différent du rôle de pilote. On essaie de faire en sorte que tout aille bien, que techniquement tout soit opérationnel, qu’en terme de confort et soutien les pilotes se sentent bien. Il y a aussi le côté partenaire qui est délégué à ma femme qui gère ça de son côté et on essaie de faire en sorte que tout tourne rond pour que tout soit parfait. Ca demande beaucoup d’autres choses que du pilotage. C’est d’ailleurs pour cela que je bénéficie au quotidien de l’appuie technique de Dominique (Heintz, ndlr), mon associé car je n’ai pas forcément le temps. On prend toutes les décisions ensemble.

Ce team Sébastien Loeb Racing, c’est aussi une manière pour vous de transmettre votre savoir aux plus jeunes ?

Oui, on défend ce point de vue là. On a d’abord l’objectif de faire tourner la structure et pour que la structure marche bien il faut faire des résultats. On a trois jeunes (en Porsche Carrera Cup à savoir Jean-Karl Vernay, Christophe Lapierre et Vincent Beltoise), on croit en leur potentiel. Et l’idée c’est de réussir à donner sa chance à un jeune pour qu’il réussisse parce que moi, c’est grâce à Dominique que j’ai pu faire mes débuts en rallye à l’époque. C’est lui m’a donné ma chance et l’occasion de prouver ce que je savais faire. Donc si on peut le faire pour un jeune aujourd’hui ce serait top.

Vous aimerez aussi:  OM : Quel serait l'entraîneur idéal pour l'OM selon ChatGPT ?

L’avenir vous l’envisagez comment ?

A court terme, viser la victoire des championnats cette saison, en Porsche Cup d’une part, en GT pourquoi pas même si cela sera peut-être plus compliqué. Et pareil en LMS (European Le Mans Series), on a fait deuxième à la première course en proto au Mans, avec Sarrazin (Stéphane), Minassian (Nicolas) et Marroc (Nicolas), ils ont très bien roulé, la course n’était pas super bien préparée car on a reçu la voiture au dernier moment. Si on arrive à faire évoluer les choses, j’espère pouvoir gagner dans les trois championnats.
A plus long terme, l’objectif sera sans doute de conserver cette formule Porsche Cup qui est bien et qui permet à des jeunes de se mettre en avant parce que tout le monde à la même voiture et c’est le pilote qui fait la différence. Donc c’est un principe que j’aime assez. Et à côté de ça, on aimerait s’orienter en endurance vers Le Mans et le championnat du Monde d’endurance.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑