//taboola

F1: Lance Stroll, le pilote au trois rémunérations

30 juillet 2023 à 15:45 par Marc Limacher

1
Lance Stroll gagne son argent par son rôle de pilotes ainsi que des sponsors et de son rôle d’ambassadeur.

Un pilote mystère pour beaucoup, capable du meilleur comme du pire ou uniquement présent pour le plaisir de son père, Lance Stroll développe une carrière honorable depuis 2017 et ses débuts avec Williams. Présent depuis 2019, dans le projet Racing Point/Aston Martin, le Canadien dispose d’une importante rémunération, mais en trois temps.

Contrat avec une clause « spéciale » de Lance Stroll

L’estimation pour 2023, place Stroll avec une rémunération de 8 millions d’euros, selon notre partenaire du Business Book GP. Son contrat afficherait une clause d’équivalence. Ce qui signifie que si, dans un processus d’association de deux pilotes de pointe dans son équipe et que le meilleur pilote disponible ne signe pas pour l’équipe anglaise, le contrat du Canadien sera renouvelé et son salaire augmenté. Cette clause existe depuis 2022. Cela a permis à Stroll de doubler son salaire, pour exemple, car des pilotes comme Valtteri Bottas, ou Pierre Gasly, ont permis d’activer la clause.

Une société nommée Falcon Racing

Toutefois, Stroll est un pilote officiant pour la société, nommée Falcon Racing Inc, basée dans les Iles Tortola, fiscalement avantageuses. Cette société, dispose de trois types de rémunération pour son pilote. La premier concerne ses activités de pilote. Selon les données fournies par l’équipe Aston Martin F1 Team, la facture pour 2021, première saison de l’écurie, la rémunération du canadien était de 2,060 millions de dollars (1,75 millions d’euros). La seconde ajoute des revenus de sponsoring de 315 000 dollars (270 000 euros), présentés comme du mécénat de l’équipe à son pilote. Enfin la troisième partie concerne un contrat d’image avec la marque Aston Martin, qui complète sa rémunération qui était estimé à 3,5 millions d’euros en 2021.

Sébastian Vettel, l’an dernier disposait d’une rémunération en trois temps également. Incluant un salaire de pilote avec une prime et un contrat d’ambassadeur, permettant de cumuler jusqu’à 17 millions d’euros l’an dernier.

Vous aimerez aussi:  Mavericks - Celtics: Les 10 joueurs les mieux payés de la finale NBA 2024

L’homme qui valait 8 millions d’euros par saison

Nous pouvons donc estimer qu’au vu des proportions, sa rémunération de pilote pour 2023 est de 6,1 millions d’euros, s’ajoutant 400 000 euros de revenus sponsorings et 1,5 millions d’euros comme ambassadeur.


One Response to F1: Lance Stroll, le pilote au trois rémunérations

  1. Anonyme says:

    Quel malheur ou quel bonheur d’être né après son père…!

    Répondre commentaire modifié suite à un signalement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑