Stade Rennais: Sow à Fenerbahçe, c’est 300 000€ pour Rennes

1 mars 2012 à 17:52 par admin

0
Moussa Sow au Losc

Moussa Sow du Stade Rennais au Losc - @Icon Sport

Souvent dans l’ombre de son ennemi nantais, le Stade Rennais est devenu, au cours de ces dix dernières années, un club de référence en terme de formation. Grâce à un changement des règles de la Fifa, depuis septembre 2001 les clubs formateurs touchent 5% du montant des transferts internationaux de leurs joueurs au gré de leur carrière. Pour le Stade Rennais, le dernier transfert de Moussa Sow à Fenerbahçe devrait donc rapporter une jolie somme d’argent. L’attaquant sénégalais a quitté le Losc au mois de janvier dernier contre dix millions d’euros, plus deux millions d’euros à la fin de la saison et un million d’euros supplémentaire de bonus. Du coup, le club Breton avec le dossier Sow peut espérer percevoir environ 300 000 euros, selon les chiffres du journal L’Equipe donnés dans son grand format du jour, soit l’équivalant d’un peu plus de deux mois de salaire de Yann M’Vila.

Après être parti du Stade Rennais libre en 2010, Sow rapporte 300 000€ un an et demi plus tard

Avec cette nouvelle donne, chaque club formateur a droit à ses royalties (au titre du mécanisme de solidarité) au prorata de la durée de séjour du joueur sous ses couleurs, du montant du transfert et à condition qu’il change de pays. Moussa Sow est arrivé à l’âge de 17 ans au Stade Rennais et a porté le maillot breton jusqu’à 24 ans. En fin de contrat et après un forcing infructueux auprès des dirigeants pour être augmenté, l’international sénégalais s’était engagé le 28 juin 2010 pour trois ans avec le Losc. Pour le Stade Rennais, il aura finalement fallu attendre la signature de Moussa Sow à Fenerbahçe pour enfin empocher un chèque de 300 000 euros.

Le Stade Rennais compte sur sa politique de jeunes dans les années à venir

Vous aimerez aussi:  PSG: Un nouveau partenaire commercial pour le Paris Saint-Germain

Une somme équivalente à celle touchée par le Stade Rennais en 2010-2011 à l’occasion des transferts internationaux de ses anciens protégés. Un montant qui représente également 0,66% du budget annuel du club Breton pour la saison passée (le huitième de Ligue 1 avec 45 millions d’euros devenu le sixième en 2011-2012 avec 52 millions d’euros). «Notre politique de jeunes depuis huit neuf ans est assez neuve» souligne Pierre Dreossi manager du Stade Rennais. «Dans les années futures, il se peut que ce soit plus intéressant». Moussa Sow va déjà rapporter un joli chèque au club breton en attendant le futur transfert de Yann M’Vila dans plusieurs grosses écuries européennes…

Ceara et sa superbe Porsche blanc


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑