PSG-Transfert: Motta et leurs plus chers Brésiliens de l’histoire !

1 février 2012 à 10:54 par admin

0

no images were found

Ce mardi 31 janvier 2012 est à marquer d’une pierre blanche dans l’histoire du PSG. En plus de l’officialisation de la venue de Maxwell et d’Alex au Parc des Princes, c’est un autre Brésilien en la personne de Thiago Motta qui débarque dans le club de la capitale. L’ancien joueur de l’Inter Milan a en effet la double nationalité italienne et brésilienne puisque le milieu de terrain est né à São Bernardo do Campo. Le nouveau parisien a même évolué dans les équipes espoirs de la Seleçao avant d’opter pour la Squadra Azzura. Mais attention, entre le Brésil et le PSG, c’est une longue histoire d’amour qui se termine… mal en général! Le club de la capitale aime la samba mais, les Brésiliens du Parc des Princes ne dansent pas toujours très bien. Sportune vous fait un récapitulatif des différents transferts entre le PSG et les joueurs auriverde.

Thiago Motta au PSG serait le Brésilien le plus cher jamais acheté par les Parisiens

Si, les chiffres sont exactes, Thiago Motta au PSG serait le transfert le plus cher d’un joueur brésilien dans la capitale française. Avec une somme de 10 millions d’euros, l’ancien joueur de l’Inter Milan rejoindrait en tête du classement un certain Reinaldo acheté à Flamengo contre 10 millions d’euros en août 2001. Un joueur qui n’a pas laissé un souvenir intarissable du côté du Parc des Princes…. Mais rassurez-vous, ce dernier n’est pas le premier flop brésilien du PSG. Sportune vous remémore plusieurs noms de joueurs achetés une fortune mais qui sont rapidement retournés aux oubliettes! Souvenir, souvenir…

Rai au PSG

Le PSG et le Brésil : Je t’aime moi non plus…

Vous aimerez aussi:  Nike dévoile "Footballverse" son film de marque pour le Mondial 2022

Heureusement pour le PSG, plusieurs brésiliens ont explosé au grand jour sur la pelouse du Parc des Princes. On pense bien évidemment à Ronaldinho, à Nenê ou encore à Raï. Dans l’histoire d’amour entre le club de la capitale et le Brésil, deux enseignements sont à tirer : Il n’y a pas de démesure, soit le joueur devient une star du ballon rond soit il se transforme en un véritable flop. Deuxième point, les Brésiliens qui ont bien marché au PSG, sont ceux qui ont coûté le moins cher au club de la capitale. Dans ces conditions, entre les trois recrues hivernales parisiennes, c’est sans doute Maxwell, acheté 3,5 millions d’euros, qui risque d’offrir satisfaction aux supporters parisiens.

Ceara et sa superbe Porsche blanc


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑