OL battu par l’OM dans les revenus 2011 !

9 février 2012 à 12:37 par admin

0
Mathieu Valbuena - @Iconsport

Mathieu Valbuena - @Iconsport

Même si l’OM et l’OL sont encore loin du FC Barcelone ou du Real Madrid en terme de revenus, le nouveau classement sorti par le cabinet Deloitte et présentant les clubs les plus riches du monde pour la saison 2010-2011, constitue un petit évènement pour les Phocéens. Dans cette prestigieuse hiérarchie baptisée la Deloitte Football Money League, Marseille est devenu sur la dernière saison écoulée le club le plus riche de France. Une première depuis 7 ans ! Selon le résultat de l’étude annuelle que vient de sortir le cabinet spécialisé Deloitte, le club de Margarita Louis-Dreyfus culmine à la 14ème place avec des revenus estimés à 150,4 millions d’euros. L’OL, qui était jusqu’à présent devant l’OM, se retrouve désormais 17ème avec 132,8 millions d’euros pour la saison 2010-2011. Le club de Jean Michel Aulas perd trois places par rapport à l’édition 2009-2010 où les Lyonnais pointaient à la 14ème place avec 146,1 millions d’euros.

L’OM club le plus riche de France pour la 1re fois en 7 ans !

Quand l’OL connait une baisse de revenus aux alentours de treize millions d’euros, l’OM de son côté est en hausse de neuf millions d’euros (+7%). Pour rappel, les Phocéens étaient quinzièmes en 2009-2010 avec 141,1 millions d’euros. Une belle performance pour les Marseillais qui montrent que leur club est en progression sportive (qualifié pour les huitièmes de finale de Ligue des Champions) et financière. En pointant à la 14ème place, l’OM devance des clubs comme l’AS Roma (15ème), le Borussia Dortmund (16ème), Hambourg (18ème), le FC Valence (19ème) et Naples (20ème).

Augmentation des revenus liés aux droits TV et aux primes UEFA pour l’OM

Vous aimerez aussi:  PSG-OM: Ça coûte combien un billet pour le Classico au Parc ?

Dans le détail, l’augmentation des revenus de l’OM s’explique par la hausse des primes versées par l’UEFA pour leur parcours en Ligue des Champions (+7,1M€ pour atteindre 25,1M€ sur la saison), mais aussi par l’augmentation des revenus liés aux droits TV (+7,4M€ pour atteindre 78,2M€). Ces droits TV représentent aujourd’hui 52% des revenus du club, selon Deloitte. Les revenus billetterie restent à l’équilibre avec une très légère hausse de 400 000 euros sur un an. Les revenus commerciaux ont, eux, augmenté de 1,5M€ pour atteindre 46,6M€ sur la saison.

L’OL a souffert d’un moins bon parcours en Ligue des Champions

Du côté de l’OL, c’est le phénomène inverse. Présent pour la 7e fois d’affilée dans le Deloitte Football Money League, la baisse des revenus du club s’explique surtout par la chute des primes UEFA. Lyon s’est contenté l’an passé d’un 8e de finale de Ligue des Champions comparé à la demi-finale de la saison précédente. Résultat: une baisse des primes de 6,7M€. Les revenus liés aux droits TV ont aussi fondu de 8M€ pour passer de 78,4M€ à 69,6M€. Comme Marseille, Lyon tire encore aujourd’hui 52% de ses revenus des droits TV…

A lire aussi: Le Real Madrid et le FC Barcelone restent les clubs les plus riches du monde !

Les 20 clubs les plus riches du monde: 1. Real Madrid (revenus annuel 2010-2011: 479,5M€)

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑