Manchester United : Berbatov, Rooney… Leurs lieux de résidence

9 août 2011 à 21:31 par Thomas

15

Rio Ferdinand, Dimitar Berbatov

La maison du défenseur de Manchester united, Wayne Rooney

Commune de résidence : Alderley Edge, Cheshire

Prix moyen d’une résidence : 461.758£ (529.830€)

Ils sont 5000 environ à vivre dans le village Alderley Edge en région du Cheshire et presque tous sont sinon millionnaires au moins très riches. L’endroit est en effet réputé pour sa valeur foncière et les boutiques que l’on y trouve sont tout naturellement tournée vers une population à fort pouvoir d’achat. Rio Ferdinand et Dimitar Berbatov, deux des plus gros salaires mancuniens, sont de ceux-là. Le défenseur des Three Lions a payé sa maison 2,5M€ soit 5 fois le prix moyen d’une maison dans les environs.

Park Ji-Sung

Commune de résidence : Wilmslow, Cheshire

Vous aimerez aussi:  PSG à 1 022 M€, les 10 collectifs les plus chers sur le mercato en janvier, selon KPMG

Prix moyen d’une résidence : 262.425£ (301.111€)

Wilmslow est une commune au sud de Manchester, à dimension modeste avec un peu plus de 30 000 habitants pour y vivre. Comme dans la ville voisine Alderley Edge, Wilmslow est un lieu branché où se pratique le « Cheshire lifestyle » (le style de vie du Cheshire, ndlr) autour des stars, du foot, de la chanson et des riches entrepreneurs qui vivent dans le coin.


15 Responses to Manchester United : Berbatov, Rooney… Leurs lieux de résidence

  1. Sacha says:

    C'est quand même dingue, ces hommes sont nés en banlieues, c'étaient des racailles, des types qui aimaient leur famille, et jouaient au foot en bas de leur appartement dans lequel leur mère, seule à la maison préparait la bouffe surgelée. Rooney jouait pour 80 £ par semaine avant de partir jouer pour Everton, et tous ces mecs étaient des jeunes plein de talent et d'espoir pour ces banlieues pauvre de l'Angleterre. Ils se réunissaient sur le parking pour faire des jongles, c'étaient des gamins comme on les voit dans nos rues en France. Quasiment tous étaient pauvre, et leur réussite sociale aurait pu aider beaucoup les banlieues à se développer. L'image des quartiers aurait pu se voir changer de par ces joueurs et de par le sport. Une nouvelle image de la rue. La rue talentueuse, créative et prometteuse.

    Mais non. Ces gamins se sont laissé entraîner dans un univers bling bling, ils ont quitté leur famille, sont parfois même partis à l'étranger, et leur salaire mensuel équivaut aujourd'hui à 20 ans de travail de leur parents, et ils ont 3 ou 4 mazzeratis dans leur garage. Le rêve vous me direz…

    Mais quel rêve. Ces gens vivent aujourd'hui sur une autre planète, ils ont oubliés qui les a nourris, qui leur a payé leurs premières chaussures de foot. Ils ont oubliés leurs vieux potes, qui étaient là pour les soutenir quand ils ont commencés. Ils ont oubliés tous ceux qu'ils fréquentaient et qui sont dans la merde aujourd'hui.

    Les médias nous présentent une vie pareille comme un rêve, mais est-ce qu'ils dorment bien la nuit ? Alors oui dire devant la télévision qu'on "remercie sa famille pour tout" c'est facile. Mais en réalité, ces gens sont devenus de vraies ordures. Et exigent des augmentations de salaires, tout en critiquant les émeutes auxquelles ils auraient participé quand ils étaient gosse.

    Ce triste scénario ne se voit malheureusement que dans le foot. C'est en fait la musique, le cinéma, et toute la culture que l'argent est en train de détruire et de corrompre. J'aimerais bien voir les joueurs au café du coin comme à l'époque de Platini. Mais mes amis ça c'est terminé, le fric est en train de pourrir la culture et toute la jeunesse en changeant son idéal (tous veulent gagner des tonnes de fric, et ils appellent ça la "réussite") Plus personne ne se revendique, mais tente généralement en vain, d'imiter ces "stars" qui nous font si envie, mais qui n'ont rien d'enviable si ce n'est que le talent…

  2. Sacha says:

    Et puis il y a les médias. Juste après le fric, ce sont eux les vrais responsables. C'est quoi cet article sur les lieux de résidence des joueurs ? C'est pour faire rêver les gens. Mais attention parce qu'un jour, ils se réveilleront.

  3. Si tu etait footballeur t serai comme eux c tout en France c mal vu de gagner beaucoup dargent catfishes son argent en public

  4. Name (required) says:

    D'accord avec Chris.

    Si vous gagneriez 100000€ par semaine, personne n'habiterez dans un immeuble.

    Sacha, je pense que vous habitez dans un logement en fonction de vos revenus. Je ne pense pas que vous restez dans un logement juste parce que c'est le même type d'habitation que celui de votre enfance.

  5. Sacha says:

    Le problème n'est pas ce qu'ils font de leur 100000 euros par semaines. C'est tout simplement qu'ils touchent une somme pareille. Ce n'est pas de la jalousie, je tente simplement d'analyser la situation d'un point de vue objectif: l'argent est un cancer qui bouffe la culture. Si vous n'avez pas ce point de vue, vous ne pouvez pas comprendre mes propos… Et ce que je dénonce au fond chez "Sportune" ce n'est pas le sujet traité ici, c'est l'existence même de ce site. Il faudrait regarder un peu le contenu de mes arguments. Je me sert d'exemples pour appuyer une vision des choses.

  6. BigBen says:

    @Sacha : c'est avec des réacs comme toi que les choses n'avancent pas. Garde ta frustration à deux balles, sans argent, t'en ferais quoi de ta culture ? T'irais repeindre les murs des grottes de Lascaux habillé en peau de mammouth ? Les jaloux sont toujours des pleureuses et toi t'en es une belle !!!!

  7. Sacha says:

    c'est ça: "si ca me plait pas que j'aille voir ailleurs?" ca ne reglerais rien il y aura toujours un probleme. Et la culture sans fric, ça marche tres bien aussi, n'allez pas me faire croire que rooney aurait raté sa bicyclette contre city s'il n'avait pas d'aston martin.

  8. Sacha says:

    Et puis bon il faudrait relire le premier com que j'ai posté, parce que si tu crois que je suis jaloux c'est soit que tu n'as pas lu, soit que t'es con

  9. Big Ben says:

    Pauvre type qui dit de la merde sans argumenter correctement. Elle est bien ton histoire de bicyclette et d'Aston Martin. Un peu comme toi, elle veut rien dire. Passe ton chemin et reviens quand tu sauras aligner deux mots correctement.

  10. sacha says:

    @Bigben, tu as très bien compris ce que je voulais dire, l'image de l'aston martin de rooney était suffisamment éloquente pour qu'un homme normalement lettré la comprenne. Non le problème c'est que vous n'avez pas d'arguments pour critiquer le fond de mon discours, son contenu. Alors vous vous rabattez sur la forme, parce que c'est facile, et que ça n'exige aucun raisonnement.

    Bon là, j'ai aligné un paragraphe entier correctement. Les arguments ils sont simples: relis mes commentaires. Le truc, c'est que nous somme en désaccord sur le fond, alors abordez le fond s'il vous plaît.

    Je dis l'argent pourris la culture, le sport, l'esprit des gens qui sont blindés de fric. Si tu ne partages pas ce point de vue, explique moi simplement pourquoi. Sinon, tais toi parce que tu ne m'apprends rien.

  11. Sacha says:

    Ah j'oubliais, Bigben donne moi la définition de "réac" et dis moi en quoi ce terme peut m'être approprié. Parce que depuis deux jours j'essaie de faire appel à votre intelligence, mais ça s'avère très compliqué.

  12. nba says:

    Les achats en ligne pour maillot de foot pas cher 2013 2014 authentiques et respectueux obtenir le prix le plus adorable et la livraison .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑