Losc Transfert: Seydoux fait le bilan de son mercato agité

1 février 2012 à 11:14 par admin

0
Michel Seydoux, président du Losc @Icon Sport

Michel Seydoux, président du Losc@Icon Sport

Le marché des transferts hivernal, c’est fini, depuis ce mardi minuit. Et, à la surprise générale, le Losc a été le club de Ligue 1 le plus actif devant le PSG (en terme de quantité de joueurs transférés)… Le club nordiste n’a pourtant pas l’habitude de faire des folies durant le mercato et encore moins en hiver. Mais pour le coup, les Lillois enregistrent trois arrivées et quatre départs en l’espace de seulement un mois. Le président Michel Seydoux s’est longuement confié à ce sujet sur LEquipe.fr de ce mercredi 1 février.

Le Losc a été le club le plus actif sur le marché des transferts

« En général, il y a moins de mouvement l’hiver, mais c’est un mercato où l’on peut quand même préparer un certain nombre de choses en fonction des opportunités qui se présentent. On les a saisies. » John Jairo Ruiz (18 ans) est arrivé du Deportivo Saprissa contre 1,2 millions d’euros, le défenseur central argentin Mauro Cetto (29 ans) est prêté par Palerme avec option d’achat et l’avant-centre de Brest Nolan Roux (23 ans) a signé pour 8 millions d’euros. Avec une telle somme, ce dernier est rentré à la deuxième place des joueurs les plus chers de l’histoire du Losc. Un pari risqué pour le club ?

Nolan Roux au Losc : « Ce n’est pas un pari !»

Vous aimerez aussi:  OM, PSG, RC Lens, RCSA: Affluences et taux d'occupation en Ligue 1 au tiers de la saison

« Non, ce n’est pas un pari. Ce qui compte, c’est le collectif.  Et vous verrez qu’un joueur comme Nolan ne s’exprimera pas de la même façon chez nous qu’avec son précédent club. » Dans le même temps, le Losc a acté les départs définitifs d’Obraniak (Bordeaux), de Sow (Fenerbahçe), a prêté l’attaquant Wade (Boluspor, Turquie) et son troisième gardien Oukidja (Bayonne). Trois arrivées, quatre départs, le compte est presque bon…

Ceara et sa superbe Porsche blanc


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑