FC Barcelone et dopage: Quand la Cope propose 200 000€…

28 février 2012 à 11:04 par admin

0

Lionel Messi, FC Barcelone @Icon Sport

En Espagne, le mot dopage est tabou et au FC Barcelone encore plus. Quand on s’attaque au club Catalan et à ses valeurs, cela peut couter très cher. Ce mardi, la radio Cadena Cope peut en témoigner… Après avoir relayé en mars 2011 les propos du président du Real Madrid qui avait soupçonné les joueurs du FC Barcelone d’utiliser des « cocktails » à la fin de leurs entraînements, la radio espagnole, pratiquement un an plus tard, souhaite verser 200 000 euros aux Blaugrana pour les dommages causés.

La radio Cadena Cope est prête à verser 200 000 euros au FC Barcelone

«Compte tenu des insinuations graves diffusées par la Cadena Cope, le FC Barcelone veut exprimer publiquement son indignation totale face à ces allusions sans fondement liant le club avec les pratiques de dopage. Le FC Barcelone exige une rectification immédiate et annonce que ses services juridiques étudieront les actions légales à entreprendre pour défendre l’honneur du club». Malgré de rapides excuses de la radio, cela n’avait pas suffi. Le club Catalan avait considéré que cette affaire avait nui à son honneur, son image, son prestige et à sa réputation et réclamait près de 6,2 millions d’euros de dommages et intérêts. Dans un communiqué officiel de ce mardi, COPE a une nouvelle fois démenti les propos tenus en mars dernier et a déclaré vouloir verser 200 000 euros sous 48h au club de Sandro Rosell.

On ne plaisant pas avec le dopage au FC Barcelone…

Vous aimerez aussi:  OL: Josh Harris appartient au top 300 des fortunes mondiales

De son côté, le FC Barcelone n’a pas encore réagi suite à la démarche de la radio espagnole. Quoi qu’il en soit, le dopage risque de rapporter beaucoup d’argent au club Catalan dans les jours à venir. Après les 15 000 euros versés par le journal Le Monde, ce nouveau chèque risque de venir gonfler les caisses blaugrana déjà bien remplies.

no images were found


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑