ASSE: La masse salariale a fondu de 37,5% depuis 2010 !

20 mars 2012 à 16:08 par admin

0
Roland ROMEYER / Bernard CAIAZZO @Iconsport

Roland Romeyer / Bernard Caïazzo @Iconsport

Sur la planète foot, les riches comme Lionel Messi (33M€ de revenus), Cristiano Ronaldo (27,5 millions d’euros) le sont toujours plus avec des émoluments proprement hallucinants pour le commun des mortels. Pour autant, un club d’irréductibles résiste volontairement à l’inflation des rémunérations en baissant largement sa masse salariale (37,5%) : l’ASSE. Au moment où le PSG version qatarie a décidé de frapper un grand coup sur les salaires (neuf joueurs dans le top 20), France Football nous détaille ce mardi comment Saint-Etienne s’efforce d’appliquer une politique salariale raisonnable avec des revenus maximums plafonnés à 90 000€. Une stratégie qu’on vous avait déjà expliqué en détail il y a quelques mois .

La masse salariale de l’ASSE est passée de 32M€ à 20M€ en l’espace de deux ans

Pour autant, les joueurs de l’ASSE peuvent augmenter sensiblement leurs gains grâce à un système fondé sur la participation aux matches, le classement du club et la «responsabilisation des joueurs», commente Stéphane Tessier le directeur général des services du club du Forez. Celui-ci explique également que c’est «la conjoncture actuel qui a poussé les dirigeants du club à trouver un système permettant de rester compétitif tout en évitant les gros cracks.» Du coup, la masse salariale de Saint-Etienne a fondu, passant de 32 millions d’euros en 2010 à 20 millions d’euros cette année. Soit une baisse significative de 37,5% en l’espace de seulement deux saisons.

Malgré le salary cap, les joueurs de l’ASSE peuvent gagner gros

Vous aimerez aussi:  OM, PSG: Ce que la saison 2021-2022 de Ligue 1 leur a rapporté

Mais Stéphane Tessier précise que les joueurs de l’ASSE ne sont pas perdants puisqu’ils bénéficient de grosses primes en fonction des résultats du club : «Le système est plus motivant que rebutant pour les hommes de Christophe Galtier ». Dans ces conditions, certains joueurs comme Pierre-Alain Frau (qui réclamait 120 000 euros pour venir jouer à Geoffroy-Guichard) et Youssouf Hadji (qui avait demandé 150 000€ avant de signer à Rennes) peuvent se mordre les doigts de ne pas avoir rejoint le Forez l’été dernier. Si les Verts se maintiennent à cette place au classement (6ème), les primes de fin de saison devraient rapporter gros aux différents protagonistes stéphanois. Jusqu’à compenser quelques écarts de salaire avec d’autres clubs ?

A lire aussi : Le PSG et la razzia dans la hiérarchie des salaires de Ligue 1

En images, les footballeurs les mieux payés au monde 2012 1. Lionel Messi (FC Barcelone) - 33M€ par an


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑