« Une hausse du business de 5 à 10% » pendant le Tour de France pour la marque Le Gaulois

14 juillet 2023 à 10:10 par Thomas

0
Avec ses huit chars, Le Gaulois a l’un des plus gros dispositifs de la caravane du Tour de France 2023.

En 2025, au terme du contrat prolongé en 2021, cela fera plus de dix ans que Le Gaulois est présent dans la caravane du Tour de France. Si l’heure n’est pas encore à envisager la suite (ou non) à donner au partenariat, la première décennie qui s’achève bientôt est plutôt bénéfique à la marque, surtout connue pour les poulets qu’elle met principalement en avant, mais également présente sur le secteur des viandes de dindes et de canards. Etre au coeur de la caravane, avec un dispositif de huit chars cette année (le deuxième total le plus élevé derrière les onze de Leclerc), « représente l’équivalent d’une grosse vague de publicité TV », admet la directrice marketing, Caroline Bruon, interrogée par Sportune.

80% des Français connaissent la marque Le Gaulois, 7 sur 10 la consomment

Mais le retour sur investissement vaut l’effort financier, puisque la marque enregistre « une hausse du business de 5 à 10% », pendant la durée du Tour de France. Elle y gagne en plus en notoriété, elle est connue par 80% des Français et consommée par 7 Français sur dix. « Nous regardons chaque année la notoriété et les items d’image de marque, comment elle est perçue. Nous voyons que nous nous renforçons sur le côté francité et la convivialité. Des items importants pour nous. C’est sans doute le Tour qui nous aide à travailler cela. » L’histoire avec la Grande Boucle est assez facile à écrire, pour une marque appelée Le Gaulois. Il lui permet d’appuyer son positionnement national, avec ses poulets, « nés, élevés et préparés en France » et ses 2 000 éleveurs répartis un peu partout sur le territoire.

Le Tour de France féminin en plus depuis la première édition

Depuis l’année dernière, le rapprochement avec l’organisateur ASO s’est étendu sur le Tour féminin. Toujours au coeur de la caravane, où sont distribués des goodies régulièrement repensés pour faire évoluer plus positivement le partenariat. « D’années en années, nous essayons de progresser, précise Caroline Bruon. Par exemple l’emplacement de la caravane a évolué, maintenant, nous sommes un peu plus près en deuxième partie de cortège. Sur les goodies, chaque année nous regardons ce que cela donne et s’ils sont appréciés. Nous avons des études de ASO et nous réorientons en fonction des résultats. »

Un sponsoring actif des clubs autour de sa région

Autrement que le Tour de France, Le Gaulois soutient le sport de sa région, en Sarthe et ses environs, tout autour du siège social basé à Sablé sur Sarthe. Le groupe est notamment associé à l’équipe de basket du Mans et parrain de plusieurs clubs sportifs plus modestes, en les aidants financièrement. Parfois en contre-partie d’un peu de visibilité, via la présence du logo sur les tenues officielles. Quant à imaginer la marque ailleurs que dans le monde du vélo et de la Grande Boucle, Caroline Bruon n’écarte pas l’idée. « Nous y réfléchissons régulièrement. Nous sommes sollicités et nous étudions toutes les propositions. » Pour le peuple gaulois et la pratique du sport qu’elle soutient mordicus, la marque pourrait volontiers mettre les bouchées doubles.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑

<<<<<<< HEAD