F1 2012 – Petrov, ce Russe dont la Formule 1 a besoin…

2 février 2012 à 18:20 par Marc Limacher

0

Vitaly Petrov - @Iconsport

Vitaly Petrov - @Iconsport


Oksana Kossatschenko, l’agent du pilote Vitaly Petrov continue d’être active dans l’ombre pour placer le russe derrière le volant Caterham F1, à la place du vétéran Jarno Trulli. Elle est aidée par Bernie Ecclestone dans son entreprise. L’argentier de la Formule 1 a compris que Petrov était une pièce importante pour le business de la discipline reine du sport automobile. Le GP de Russie à Sotchi est programmé pour 2014 et la présence du pilote russe est donc indispensable en amont de cette organisation. Sotchi apportera 30 millions d’euros de redevance annuel sur une durée de 5 à 7 ans. Une manne non négligeable pour la Formule 1. C’est en cela que l’appui est donc fort et l’influence visible.

La F1 a besoin de Vitaly Petrov au départ de la saison

Selon nos informations, le pilote russe disposerait d’un total de 12 millions d’euros pour obtenir le volant de l’équipe Caterham du millionnaire Tony Fernandes. Sauf qu’aujourd’hui, seulement la moitié auraient été réunis et confirmés. Le pré accord entre les deux parties indique que Petrov doit apporter 12 millions d’euros : 8 pour payer son volant de l’année 2012 et 4 pour subventionner le départ de Jarno Trulli.

Petrov doit apporter 12M€ pour prendre le volant à Jarno Trulli. Sauf…

Sauf qu’aujourd’hui, il semblerait que, sous la pression de Bernie Ecclestone, le scénario se dirige vers l’utilisation des 6 millions d’euros déjà obtenu pour subventionner le départ du pilote italien et ensuite piloter une partie de la saison pour séduire d’autres partenaires et combler le manque. Pour l’instant, les deux millions d’euros demandé par l’équipe Caterham pour débuter la saison semblent acquis, il restera le solde pour permettre à Petrov d’être encore présent en 2013 et surtout en 2014 pour participer au Grand Prix de Russie à Sotchi.

Vous aimerez aussi:  Que valent les onze de départ les plus chers de la Ligue 1 ?

no images were found

Suivez la chronique F1 Business de Marc Limacher

Suivez Marc Limacher sur Twitter: @Tomorrownewsf1


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑