A Madrid, le pauvre Benzema vit dans une maison sans meubles selon Aulas…

15 février 2010 à 14:07 par admin

4

Jean-Miche Aulas ne perd pas une occasion pour se faire remarquer. Avant la réception du Real Madrid, mardi en huitième de finale de la Ligue des Champions, le président de l’OL est revenu, ces derniers jours, sur le cas Karim Benzema. Et là, on n’a pas pu s’empêcher de repêcher cette phrase du big boss des Gones à nos confrères d’El Pais, concernant un joueur qu’il a tout de même vendu 35 millions d’euros l’été dernier : « Je l’ai vu à Madrid, il vivait seul dans une maison sans meubles … » Si, avec un salaire de 8,5 millions d’euros nets par an, comme celui que touche l’international français en Espagne, on ne peut même plus s’acheter une commode Ikea, c’est que la crise est vraiment pire que prévue.

Jean-Michel Aulas

Jean-Michel Aulas

L’attaquant remplaçant du Real vit depuis décembre et après plusieurs mois passés à l’hôtel Suites Mirrasierra, dans La Finca. Il s’agit d’une résidence ultra VIP de Pozuelo de alarcon, au nord-ouest de Madrid. La banlieue célèbre pour être la plus chère d’Europe. Cristiano Ronaldo, notamment, vit à quelques centaines de mètres de chez lui. Mais que se passe-t-il dans ce monde si, même dans cet endroit d’extrême fortune, on a plus de quoi s’acheter un meuble ? Karim Benzema était bien mieux, même avec 4 millions d’euros de moins par an dans le portefeuille, à vivre chez papa et maman à Lyon.

Vous aimerez aussi:  Où va désormais signer Cristiano Ronaldo selon les bookmakers ?

Voilà donc peut-être un petit message caché lancé par le président des Gones à son ancienne vedette, pour lui dire qu’il n’a pas forcément gagné au change en quittant son cocon rhône-alpin. «  Il est un peu isolé autour de toutes les stars de Madrid, ajoute-t-il. Il a besoin d’avoir une relation plus personnelle avec le coach et avec ses collègues pour gagner en confiance. Il est difficile dans une telle équipe de s’attarder sur un cas en particulier, mais Karim en a besoin parce qu’il est jeune et vient d’un autre environnement, un autre pays… Parfois, il semble un peu distant et préoccupé mais toute sa vie il a voulu aller à Madrid. Il a même refusé d’aller à Manchester ». Et Jean-Michel Aulas de s’empresser de lui faire remarquer, qu’il y a parfois un monde entre le rêve et la réalité. En attendant, si Karim Benzema veut équiper sa résidence, on peut lui conseiller ce site, qui pratique d’excellents prix


4 Responses to A Madrid, le pauvre Benzema vit dans une maison sans meubles selon Aulas…

  1. mari carmen says:

    Franchement, avec un salaire pareil il peut se meubler à petit prix , sans luxe,
    et j’aime bien BENZEMA; il a bien choisit le REAL MADRID…. YO SOY ESPAÑOLA…
    RESIDENTE EN fRANCIA, y en ESPAÑA CON EL SUELDAZO QUE COBRA EL Señor BenZema se
    puede vivir muy bien…pensez un peut ceux qui touchent le chomage 400e….
    faut pas exagérer…il n’est pas à pleIndre….une ESPAGNOLE.

  2. mari carmen says:

    MONSIEUR,je viens de comprendre que vous êtes chauvin, si Benzema a choisit
    l’Espagne c’est qu’il a eu beaucoup plus de chance en jouant au real de Madrid.
    qu’avez vous à dire de la crise en Espagne?….elle arrive en France!!! et les
    Espagnols vivent mieux que les Français , et ils ont la joie de vivre SACHEZ LE!!
    ORGULLOSA DE SER ESPAÑOLA….Y ADEMAS ANDALUA.

  3. mari carmen says:

    MONSIEUR AULAS,JE N’AI PAS PU VOIR VOS COMMENTAIRES AVANT…Alors pourquoi ne lui avez vous pas livrer les meubles de LA FRANCE…MONSIEUR BENZEMA, d’origine algérienne……
    et je ne suis pas raciste …se plait de vivre en ESPAGNE… un pays en crise…mais avec de l »humour..de la joie.et des gens humains…c’est ce qui manque en France…un pays sans COEUR..je suis mariée à un Français VIVA ESPAÑA

  4. OMG says:

    Bon, miss neu-neu, au lieu de t’exiter toute seule là, tu veux pas regarder la date de l’article ? Ca y est ? Ah! Super. Et puis concernant tes généralités sur le peuple Français, viens donc y passer un peu plus de temps que pour les vacances, et évite Paris si possible. Oui je suis agressif, mais parce que passablement agacé. A noter qu’en France aussi, c’est la crise : merci d’éviter les complexes d’infériorité nous faisant passer pour ce que nous ne sommes pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑