//taboola

Roland Garros 2023: les chiffres forts de la quinzaine à venir

21 avril 2023 à 15:15 par Thomas

0
Amélie Mauresmo et ses équipes sont dans les starting-blocks avant le début de Roland-Garros 2023. – @Sportune

A 37 jours des premiers échanges officiels du tournoi principal se tenait, ce vendredi, la conférence de presse précédent l’édition 2023 de Roland-Garros. A la tribune, Amélie Mauresmo, la patronne du Majeur français, est venue détailler toutes les nouveautés à venir, et s’attarder sur plusieurs chiffres marquants à suivre sur la quinzaine ; entre le 28 mai et le 11 juin.

Roland-Garros 2023 se disputera du 28 mai au 11 juin

Elle n’a pas, en revanche, communiqué sur l’enveloppe des primes distribuées, dont elle dit toujours ignorer le montant. A ceci près, qu’il est annoncé plus conséquent que les 43,6 millions d’euros, de la saison dernière. C’est l’un des 10 chiffres clés de ce futur Roland-Garros 2023, à lire ci-dessous…

Les chiffres fort de l’édition à venir

7,5 comme le nombre de visiteurs, en millions évidemment, attendus sur le site pendant la quinzaine, du 28 mai au 11 juin.

20, comme l’heure précise (20h) du début des night sessions. C’est une demi-heure plus tôt que l’année dernière, à la demande tout à la fois des acteurs du jeu et du public, sachant que la RATP, pourtant sollicitée par l’organisation, ne peut reculer les horaires de ses métros. Le premier point des soirées nocturnes sera donné à 20h30 pétantes.

21, le nombre de partenaires commerciaux associés au tournoi, répartis sur 4 niveaux : 1 parrain officiel, 5 partenaires premium, autant de partenaires officiels et 10 fournisseurs officiels . Haier, devenu partenaire officiel en avril, est le dernier arrivé.

Vous aimerez aussi:  Losc: Salaire, valorisation, les chiffres de Jonathan David sur le mercato

40, comme le nombre d’années qui nous séparent de la dernière victoire française chez les hommes. Ce fut celle de Yannick Noah qui sera, pour l’occasion, honoré en 2023, le temps d’une journée fixée le samedi 27 mai.

220, le nombre de territoires qui diffusent le tournoi cette année, par le biais de 170 chaînes de télévision et plateformes digitales

280, le nombre de ramasseurs de balles. Deux conditions sont préalables à la sélection : être licencié d’un club, cette année 2023, et être âgé de 11 à 16 ans.

329, le nombre des arbitres qui complètent ce dispositif permanent sur les courts où se jouent les rencontres.

300, en millions d’euros le budget de cette édition 2023. Dont une partie servira à la répartition du prize money aux joueuses et joueurs. « Nous n’avons pas encore le chiffre, mais l’enveloppe dépassera la précédente » édition, explique Amélie Mauresmo.

3 500 euros, la prime promise au vainqueur de la 6e édition de Roland-Garros eSeries by BNP Paribas, organisé en marge du tournoi principal. La finale aura lieu cette année, le vendredi 26 mai.

613 586 spectateurs. Pour rendre le tournoi « plus accessible », dixit le comité d’organisation, le nombre de billets vendus a été réduit, et tous ceux qui ont leur sésame, quel qu’il soit, pourront cette année, accéder à la tribune haute du court Simonne-Mathieu.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑