OL: Aulas peut-il se passer de Ligue des Champions ?

25 février 2012 à 14:15 par Palissarde

0
Jean-Michel Aulas @Iconsport

Jean-Michel Aulas @Iconsport

Y aura-t-il une catastrophe industrielle à l’OL au cas où le club ne se qualifiait pour la prochaine Ligue des Champions ? C’est la question posée par Le Figaro, ce samedi, au président Jean-Michel Aulas. Une question plus que légitime quand on sait qu’à l’aube de la 25e journée de Ligue 1 et le choc contre le PSG, l’OL est relégué à la 6e place du championnat et à 6 points du podium, donc d’une possible qualification en C1. Lyon se trouve déjà dans le rouge financièrement, la Ligue des Champions représente plus de 20 millions d’euros de revenus assurés chaque année depuis 12 ans. Pour Jean-Michel Aulas pourtant, l’OL a aujourd’hui les moyens de se passer de C1. Voici ses armes…

L’OL pourrait se passer de Ligue des Champions grâce au Stade des Lumières

Pour le président lyonnais, l’OL est aujourd’hui capable de se passer de C1 grâce aux perspectives liées à son nouveau stade. « Aujourd’hui, on peut voir les choses différemment grâce au permis de construire du Stade des Lumières, explique-t-il. C’est la meilleure nouvelle de ces cinq dernières années. Ce ne serait donc pas un drame de ne pas jouer la Ligue des Champions une treizième fois de suite. Mais je suis convaincu que l’on va la disputer… Il ne faut pas s’alarmer. On est présents sur tous les tableaux et je suis très satisfait de la première année de Rémi Garde. On va d’ailleurs se revoir bientôt pour discuter d’une prolongation de son contrat… »

Aulas cherche aussi ses pétro-dollars pour l’OL…

Vous aimerez aussi:  Wesley Fofana et les voitures, il a quoi dans son garage ?

Le Stade des Lumières, c’est donc la nouvelle arme anti-crise de l’OL. A cela, on peut aussi ajouter l’éventualité de l’arrivée d’un pays du Moyen-Orient dans l’actionnariat du club. Le président ne s’en est d’ailleurs pas caché dans Lyon-Mag, paru vendredi. « Je n’ai jamais été contacté par les Qataris, directement ou indirectement. Par contre, il y a d’autres émirats qui ont eux vocation à venir. Il y a deux autres émirats qui ont les moyens d’investir dans un club européen, il y a tout d’abord Abu Dhabi et Dubaï et on peut aussi rajouter également l’Arabie saoudite. Je fais partie des gens qui s’intéressent à cette partie du monde. » Jean-Michel Aulas n’est pas le seul. Grâce au Qatar, le PSG a largement pu se passer de Ligue des Champions cette saison…

Ceara et sa superbe Porsche blanc


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑