Combien coûtent leurs buts aux équipes de la Ligue 1 ?

1 août 2022 à 18:35 par Thomas

0
En moyenne 1,73 M€ et jusqu’à plus de 6,5 M€, le coût d’un but pour les clubs de la Ligue 1.

C’est un exercice que nos voisins anglais nous ont inspiré, qui vise à estimer le coût d’un but en Ligue 1, sur une saison complète, en prenant pour base à cela, les dépenses des clubs sur ce même exercice ; par dépenses s’entendent tout à la fois les salaires payés aux joueurs du collectif et les indemnités sur le marché des transferts, sur la saison 2021, pour données les plus récentes. Le résultat rapporté aux buts inscrits sur la longueur du championnat révèle un classement où Nîmes et le PSG sont aux extrêmes.

Le ratio du PSG a minima au double de ceux du SRFC, l’OL, l’OL, l’ASM ou le LOSC

Preuve d’ailleurs s’il le fallait, de la force de l’argent sur le résultat général. Car cette saison 2020-2021 là, sportivement, Nîmes a été relégué à l’étage inférieur et le PSG a terminé deuxième, après avoir coincé derrière le LOSC. Le différentiel du coût par but en Ligue 1 est toutefois conséquent, entre le club de la capitale (à plus de 6,57 M€) et le reste. A minima 2 fois et demi plus élevé que les concurrents directs qui sont les mêmes ici aussi : Stade Rennais, Olympique Lyonnais et Olympique de Marseille, AS Monaco et LOSC. L’explication tient surtout à l’épaisseur de la masse salariale du Paris Saint-Germain, à plus d’un demi-milliard d’euros, quand les autres avoisinent ou dépasser à peine, la centaine de millions.$

Vous aimerez aussi:  ASSE, SB29: Combien vaut désormais Mahdi Camara sur le mercato ?

1,73 M€ le coût moyen d’un but en Ligue 1 comme les Girondins de Bordeaux

En moyenne, en 2020-2021, il en a coûté 1,73 millions d’euros le but aux clubs de l’élite du football professionnel. C’est approximativement le ratio des Girondins de Bordeaux. Cette saison-là, le LOSC a été le très bon élève du plateau, sacré champion de France, avec un ratio à 2,02 millions le but, toutefois comparable aux autres cadors, hors PSG. Le Montpellier HSC en a été un autre, à moins du million d’euros le but, le club de la Paillade a terminé sportivement, à une probante huitième place de la Ligue 1.

Nîmes 20,5 + 11,3 = 31,8/40 = 0,8
Brest 25,4 + 16,1 = 41,5/50 = 0,83
Strasbourg 32,2 + 12 = 44,2/49 = 0,9
Montpellier 41,7 + 13,1 = 54,8/60 = 0,91
Lens 34,7 + 19 = 53,7/55 = 0,98
Metz 30,9 + 14,7 = 45,6/44 = 1,04
Nantes 45,6 + 5 = 50,6/47 = 1,08
Reims 34,8 + 11,2 = 46/42 = 1,1
Lorient 32,2 + 25,3 = 57,5/50 = 1,15
Angers 40,2 + 11,3 = 51,5/42 = 1,23
Saint-Etienne = 51,4 + 5,6 = 57/42 = 1,36
Dijon 23 + 15,8 = 38,8/25 = 1,55
Bordeaux 65,7 + 0 = 65,7/40 = 1,64
Nice 65,9 + 29,2 = 95,1/50 = 1,9
Lille 88,9 + 40,43 = 129,2/64 = 2,02
Lyon 134,1 + 33,3 = 167,4/76 = 2,02
Monaco 119,2 + 52,7 = 171,9/81 = 2,12
Marseille 122,1 + 17,4 = 139,5/54 = 2,58
Rennes 74,8 + 70,6 = 145,4/52 = 2,8
Paris 503,2 + 62 = 565,2/86 = 6,57

 

Untitled infographic
Infogram


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑