Manchester United : Nike prend position sur le cas Mason Greenwood

31 janvier 2022 à 13:50 par Thomas

0
Le choc des images et du son partagé par l’ancienne compagne de Mason Greenwood pousse sa sphère professionnelle à prendre des distances, le temps que l’enquête de police ouverte, apporte des conclusions.

Pour l’instant, Mason Greenwood n’est coupable de rien, judiciairement parlant. Mais les faits reprochés à l’attaquant de Manchester United sont trop graves, pour contraindre sa sphère professionnelle à prendre de nécessaires distances, le temps que l’enquête ouverte, décide si les accusations de violence et de viol, de son ancienne compagne à son encontre, sont fondées.

Mason Greenwood suspecté de violence sur sa compagne

En réaction aux images du corps tuméfié de Harriet Robson sur les réseaux sociaux, Manchester United a dit ne pas « vouloir commenter » l’affaire en cours, mais le club assure aussi qu’il ne « tolère aucune forme de violence ». Comprendre que de lourdes sanctions (voir l’éviction pure et simple de l’équipe), pourraient être prise à l’encontre de l’espoir offensif du foot anglais. Même son de cloche, du côté du sponsor majeur de Mason Greenwood, la marque Nike.

Vous aimerez aussi:  ASSE: Pas mieux que Bale, ce que gagne Denis Bouanga à Los Angeles

Manchester United et Nike prennent une nécessaire distance

Celle qui l’accompagne depuis ses débuts à été invitée à réagir, par The Athletic. « Nous sommes profondément préoccupés par ces allégations inquiétantes et nous continuerons de surveiller de près la situation », répond un porte-parole de la Virgule. Après l’ouverture de l’enquête, la police de Manchester a déclaré hier dimanche : « Des investigations sont en cours pour établir toutes les circonstances. Sur ses réseaux sociaux, outre les images a aussi partagé un audio, qui suppose une relation sexuelle forcée par Mason Greenwood. Les postes ont depuis été retirés.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑