FCGB : Combien ça coûterait de recruter Fabian Schar (Newcastle) ?

17 janvier 2022 à 18:25 par Nicolas Toison

0
En souffrance défensivement face à Rennes (0-6), les Girondins de Bordeaux pourraient se renforcer derrière.

Si les Girondins de Bordeaux se sont montrés discrets jusque-là, cela pourrait bien changer dans cette deuxième partie du mercato hivernal. Que ce soit en termes de départs ou d’arrivées, le FCGB semble vouloir passer la vitesse supérieure. D’après The Sun, l’actuel 19e de la Ligue 1 serait intéressé par le recrutement du défenseur central de Newcastle, Fabian Schär. Le club bordelais cherche à renforcer sa ligne arrière puisqu’il possède la plus mauvaise défense du championnat avec 50 buts encaissés en 21 rencontres, soit une moyenne de 2,4 buts par match.

Une cible dont la valeur chute sur le mercato pour le FCGB

L’international suisse est arrivé à Newcastle, contre 4 millions d’euros, durant l’été 2018. Ses bonnes performances avec le club ont permis à sa valeur marchande de croître sur le marché des transferts, jusqu’à atteindre les 16 millions d’euros, en janvier 2020, d’après Transfermarkt. Depuis, la valorisation du joueur de 30 ans ne fait que diminuer. En ce début d’année, il est estimé à 7 millions d’euros par le portail web allemand tandis que l’Observatoire du football (CIES) l’évalue entre 2 et 4 millions d’euros.

Vous aimerez aussi:  PSG: Ce que la Ligue des champions va rapporter après la phase de groupe

Le contrat de Fabian Schär arrive à échéance en 2022

La différence entre ces estimations est, en partie, due au contrat du défenseur qui prend fin cet été. Une bonne nouvelle pour le FCGB. Cependant, le Suisse émarge à près de 207 000 euros brut mensuels, comme l’équivalent d’un cadre dans le vestiaire des Marines. Le salaire plus l’indemnité possible à payer aux Magpies rendent l’opération incertaine, pour un club qui doit veiller sur ses investissements. Après avoir évolué presque 4 ans en Premier League, Fabian Schär découvrira t-il le championnat français en 2022 ?


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑